Pourquoi une souris ressemble-t-elle à une autre souris ? Pourquoi le paon mâle a-t-il de belles plumes colorées ? Pourquoi est-il surprenant que la taupe européenne et la taupe marsupiale se ressemblent ? Pourquoi la tuberculose devient-elle résistante aux traitements antibiotiques ? Autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses dans ce dossier sur l’évolution du vivant.


En 2004, sur l’îlot de Mrcaru en mer Adriatique, quelle ne fut pas la surprise des chercheurs qui venaient de reprendre l’étude d’une population de lézards de l’espèce Podarcis sicula interrompue par le conflit en ex-Yougoslavie ! Les descendants des 5 couples introduits originellement sur l’îlot étaient très différents de leurs ancêtres. En l’espace de 36 ans, ils avaient non-seulement conquis ce territoire, mais leur régime alimentaire, leur comportement, leur morphologie et l’anatomie de leur intestin avaient changé en comparaison de la population dont étaient issus les "lézards pionniers".

Leur tête était devenue plus large et plus longue permettant une morsure plus puissante. La part du végétal s’était accrue dans leur régime alimentaire. D’ailleurs, leur intestin présentait un nouvel organe : des valves cæcales permettant de mieux digérer la cellulose grâce à un processus de fermentation. Ces lézards n’étaient plus des animaux territoriaux comme l’étaient leurs ancêtres. Leur capacité à chasser s’était émoussée à la faveur d’un comportement de fouille.

Les générations successives de cette population avaient donc subi des modifications importantes favorisant un changement de régime alimentaire. Cette transformation rapide et impressionnante ne relève pourtant pas de la magie mais d’un processus aujourd’hui bien connu : l’évolution. Dans ce dossier, vous découvrirez les mécanismes à l’œuvre dans ces transformations.

Avec la Grande Galerie de l’Évolution, le Muséum national d’Histoire naturelle a été le premier à présenter ses collections dans le contexte de l’évolution. Une décision qui reflète la mission de diffusion des connaissances du Muséum : permettre une meilleure compréhension par le grand public du vivant et des dynamiques qui le régissent. Une mission complémentaire de celle de recherche sur l’évolution en cours au sein de l’institution.

Décembre 2014. Ce dossier a été rédigé par Pauline Briand, journaliste indépendante. Il prolonge, sur internet, la mission de diffusion des connaissances du Muséum en présentant succinctement l’état actuel des connaissances. Tous nos remerciements à Guillaume Lecointre, directeur du département de recherche Systématique et Évolution du Muséum, pour sa précieuse relecture.

Livres de références utilisés pour le dossier :
L’évolution, question d’actualité ?, par Guillaume Lecointre, Éditions Quae & MNHN, 2014
Guide critique de l’évolution, par Corinne Fortin, Gérard Guillot, Guillaume Lecointre et Marie-Laure Le Louarn-Bonnet, Éditions Belin, 2009
Les mondes darwiniens, par Thomas Heams, Philippe Huneman, Guillaume Lecointre et Marc Silberstein (éditeurs), Matériologiques.com, seconde édition, 2011.


L’évolution du vivant