Participer à la science

Vous avez envie d’agir pour la planète ? Le Muséum s’engage et vous donne les moyens de le faire à ses côtés. Explorez nos programmes de sciences participatives. Il y en a forcément un pour vous !

Observer la faune et la flore

Explorer les milieux marins

Décrypter la nature et le ciel

Vous êtes naturalistes, agriculteurs ou gestionnaires d'espaces verts ? Découvrez les programmes de sciences participatives qui s'adressent à une communauté plus spécifique.

Nos partenaires

Les programmes de sciences participatives du Muséum sont co-portés et mis en œuvre avec de nombreux partenaires : associations, centres de culture scientifique et technique, sociétés savantes, collectivités… Cette coopération est indispensable pour assurer une animation au plus proche des participants. Elle permet également de co-construire les protocoles et les questions de recherche posées, au regard de l’expérience de chacun.

Tous les programmes

Pour trouver un programme ou un observatoire à partir de son nom, sa localisation, un thème, le type de projet ou le profil des participants, rendez-vous sur le site science-ensemble.org. Ce portail, associant le Muséum aux autres établissements de recherche de l’Alliance Sorbonne Université, vous dit tout sur les sciences participatives et vous permet de vous inscrire en ligne

C'est quoi les sciences participatives ?

Si contempler la nature est pour vous un plaisir, recueillir vos observations peut s’avérer bien utile à la recherche. Retour sur le pourquoi des sciences participatives…

Sciences participatives - Station marine de Concarneau

© MNHN - J.-C. Domenech

Collecter des données fiables en grande quantité relève parfois de l’impossible pour les chercheurs. Sauf quand les citoyens leur prête main forte, passant à l’action sur la base du volontariat. Pourquoi pas vous ? Grâce à des protocoles simples mais rigoureux, vous pouvez aider les scientifiques dans de nombreux domaines : biodiversité, astronomie, géologie, archéologie, patrimoine… Et pour participer, nul besoin d’être un expert : les programmes sont conçus afin que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice de la recherche, même sans connaissance préalable.

Des citoyens et des sciences

Rassembler les savoirs de tous sur la nature, c’est construire de l’intelligence collective pour aller plus loin avec des projets d’envergure. Et si les sciences participatives sont précieuses pour les chercheurs, elles sont aussi sources d’innovations en leur permettant de renouveler les pratiques, les méthodes ou encore les problématiques sur lesquelles ils travaillent.

En vous impliquant dans un programme de sciences participatives, vous aurez la chance de découvrir la démarche de recherche scientifique. C’est l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences, de prendre conscience des enjeux actuels et d’agir pour la planète.

Dans les pas des naturalistes

La contribution citoyenne à la recherche n’est pas nouvelle. Dès 1860, l’administration du « Muséum impérial d’Histoire naturelle » rédigeait pour les voyageurs et des personnes expatriées des instructions sur la manière de recueillir, de conserver et d’envoyer les objets d’histoire naturelle. Le Muséum s'inscrit donc une longue tradition de collaboration avec des publics non-scientifiques-professionnels. Hier amateurs aventuriers, globe-trotters éclairés, militaires, médecins ou encore ecclésiastiques mettaient en œuvre des protocoles de récolte pour enrichir les collections. Aujourd’hui, c’est à vous de jouer !

En outre-mer

80 % de la biodiversité française se trouve dans les territoires d’outre-mer ! Récifs coralliens, forêts humides, mangroves… Les écosystèmes ultramarins abritent de nombreuses espèces uniques au monde.

Pour trouver des programmes de sciences participatives ultramarins et les bons gestes à appliquer pour limiter son impact sur la biodiversité, rendez-vous sur le site Compteur de biodiversité outre-mer.

Vous trouverez aussi de nombreuses ressources pour explorer la richesse des espèces et des espaces ultramarins à travers d’informations chiffrées issues des bases de données nationales et validées par des experts, et la parole de ceux qui agissent pour mieux connaitre cette biodiversité exceptionnelle et la préserver.

Notes de bas de page