Collaboration institutionnelle

Exploration de la biodiversité cubaine

Depuis 2016, nous collaborons avec le Muséum national d’Histoire naturelle de Cuba pour échantillonner et décrire la biodiversité cubaine d'invertébrés terrestres. 

Cuba est l’une des îles les mieux préservées des Grandes Antilles, avec plus de deux cent cinquante aires protégées (20 % de son territoire). Paradoxalement, c’est aussi l’une des moins étudiées des Caraïbes, malgré sa grande diversité géographique et son fort taux d’endémisme. Cette lacune est d’autant plus préoccupante que la biodiversité exceptionnelle cubaine subit des pressions de plus en plus fortes, et que des espèces uniques au monde sont dès à présent fortement menacées.  

Le projet Diversité des invertébrés dans six aires protégées de Cuba porté par le Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et le Muséum national d’Histoire naturelle de Cuba est une collaboration sans précédent entre spécialistes français et cubains de groupes d’invertébrés terrestres des Caraïbes. Ces recherches permettent de mieux connaître l’état de la biodiversité dans des zones qui n’ont pas fait l’objet d’un inventaire depuis des décennies, voire qui n’ont jamais été explorées. Cette étude se fait, notamment, au travers d’expéditions naturalistes menées conjointement par les deux institutions.  

Une première expédition fructueuse a été organisée en 2019 et a permis d’explorer deux aires protégées de Cuba.

Fort de la réussite de la première expédition, une seconde expédition, labellisée Expédition du Muséum, a été menée en 2021. En plus de l’étude de la biodiversité, celle-ci pourrait développer des axes supplémentaires, comme l’éco-acoustique (analyse des sons émis par les espèces animales) qui permet de repérer et suivre les espèces en danger d’extinction. Cette approche, qui s’appuie sur une collection numérique d’enregistrements conservée dans une sonothèque, serait très intéressante à Cuba dans la mesure où il n’y existe, à ce jour, aucune sonothèque sur la biodiversité. 

Enfin, cette collaboration permettra d’étudier et d’enrichir les collections des deux institutions et renforcera les échanges entre spécialistes. Sur les groupes étudiés, un inventaire des spécimens de collections provenant de Cuba est en cours. Une forte dimension est aussi portée à la formation : formation numérique diplômante (niveau Master) sur les insectes via la plateforme INSECT, une formation des personnels des structures qui accueillent les expéditions à Cuba et l’accueil d'étudiants cubains en thèse. 

Mécènes et partenaires

Partenaires
Mécènes

Notes de bas de page

    Découvrez également