Sciences participatives

Sauvages de ma rue, observez les plantes sauvages en ville

Si vous êtes citadin, prenez le temps d’observer les plantes sauvages qui poussent autour de vous, quelle que soit votre région. Les villes concentrent sur des surfaces restreintes une population croissante, mais aussi une flore toute particulière. Vous en apprendrez plus sur elle et rendrez service aux chercheurs qui l’étudie avec le programme de sciences participatives Sauvages de ma rue.

La nature en ville

La végétation urbaine rend bien des services : elle tempère les îlots de chaleur, participe à la dépollution de l’air et de l’eau ou encore à la détoxification des sols. C’est aussi, pour certains citadins, le seul lien avec la nature. Autant dire qu’elle nous est précieuse pour notre qualité de vie, notre bien-être et même notre santé. Pour mieux connaître l’état de cette biodiversité et comprendre les mécanismes qui peuvent l’affecter, il existe un programme de sciences participatives auquel vous pouvez facilement contribuer : Sauvages de ma rue.

Partout en France

Ce programme, né en 2011, vous permet d’identifier les espèces végétales qui poussent spontanément dans votre environnement immédiat. Quelle que soit la cité où vous demeurez, lancez-vous dans une aventure scientifique à la portée de tous, le programme couvrant toutes les régions de France. Grâce à la contribution de nombreux citoyens, la recherche en écologie urbaine progresse désormais plus vite, tout comme la connaissance de la biodiversité. Les informations recueillies sont aussi utiles aux collectivités locales, qui peuvent promouvoir une flore diversifiée sur leur territoire.

Haut potentiel de recherche

Les scientifiques ont déjà identifié des phénomènes intéressants, comme les gradients urbains : plus on s’approche des centres-villes, moins on retrouve d’espèces végétales différentes, celles qui restent ayant comme caractéristiques de préférer les températures plus élevées. Le programme permet de suivre l’évolution de la flore des rues au cours du temps, en lien avec les différentes gestions ou encore les changements plus globaux comme le réchauffement climatique. Il explore des questions d’écologie, de botanique et même de sciences sociales à partir du profil des participants.

Le mode d’emploi

Pour participer, c’est très simple : sélectionnez une rue puis ouvrez l’œil ! Regardez autour des pieds des arbres, scrutez les trottoirs, les pelouses et les murs muni du guide botanique et de la fiche terrain qui vous sont fournis. Il vous suffit ensuite de relever la présence d'espèces végétales parmi les 240 référencées du protocole défini par les chercheurs. Notez l’adresse du point de départ et celle de l’arrivée de votre exploration, ainsi que la date de votre sortie. Indiquez pour chaque plante le milieu où elle s’épanouit. Au besoin, photographiez le végétal pour vérifier ensuite son identification. Il ne vous reste plus qu’à saisir les données collectées via le site ou l’application mobile Sauvages de ma rue pour les communiquer aux chercheurs du Muséum.

Pour participer

Si vous souhaitez vous inscrire à l'observatoire de sciences participatives "Sauvages de ma rue", rendez-vous sur le site dédié.

Site de l'observatoire "Sauvages de ma rue"

Le programme Sauvages de ma rue est coordonné en partenariat avec Tela Botanica.

    Quoi de neuf au muséum ?
    La carrière de talc de Luzenac
    Retrouvez nos actualités et nos dossiers thématiques pour mieux comprendre l'humain et la nature.