Comment entretenir une orchidée ?

Découvrez les conseils et les astuces des jardiniers du Muséum pour entretenir et faire refleurir votre orchidée !

Dans la nature, les orchidées poussent dans tous les milieux, sauf les plus arides. Cependant la majorité des espèces se trouvent dans les régions tropicales et redoutent la sécheresse et le froid. Nos intérieurs peuvent donc parfaitement leur convenir à condition de suivre quelques conseils de soin.

Dessin d'une orchidée en pot.

Illustration - Comment entretenir une orchidée - L'exposition

© MNHN

Où placer mon orchidée ?

Les orchidées s’épanouissent dans un espace aéré, lumineux, compris entre 18 et 23 degrés. Les pièces avec des murs blancs sont par exemple idéales pour bien réfléchir la lumière.

Peut-être dans un salon, non loin d’une fenêtre ? Mais attention à ne pas la coller à une vitre, pour éviter les coups de chaud !

Est-il possible de mettre mon orchidée dehors ?

Durant la saison estivale, vous pouvez sortir l’orchidée à condition de ne pas l’exposer directement au soleil.

Dessin d'une orchidée en pot qui trampe dans un saladier rempli d'eau.

Illustration - Comment entretenir une orchidée - Le bain © MNHN

© MNHN

Comment arroser mon orchidée ?

Contrairement à la plupart des plantes en pot, les orchidées ne s’arrosent pas par le dessus, et notamment afin d’éviter de mouiller le « cœur » de la plante.

La meilleure méthode pour arroser votre orchidée est celle du bassinage : mettez l’orchidée dans une bassine ou dans votre évier avec de l’eau à hauteur du pot. Laissez l’orchidée tremper dans l’eau durant 10 min, puis égouttez-la tranquillement avant de lui faire regagner sa place.

Attention : veiller à bien l’égouttez afin de ne pas laisser de l’eau croupir au fond du pot.

En complément du bain, vous pouvez aussi arroser de temps en temps l’orchidée par brumisations sur ses feuilles, en particulier lorsque l’air de votre pièce est sec en hiver ou en cas de fortes chaleurs.

Astuce

Pour arroser votre orchidée, préférez une eau non calcaire à température ambiante. Le mieux est d’utiliser de l’eau de pluie. Vous pouvez facilement en récupérer en laissant un pot vide à votre fenêtre ou dans votre jardin.

Photo d'une orchidée de l'exposition Mille & une orchidées

Mille & une orchidées 2020

© MNHN - F.-G. Grandin

QUAND ARROSER MON ORCHIDÉE ?

Pour savoir si votre orchidée a besoin d’eau, observez-la attentivement : ses racines de substrat, contenues dans le pot, doivent garder leur couleur verdâtre. N'attendez pas qu'elles deviennent blanches voire grisâtres pour l'arroser.

L’état de ses feuilles ou de ses fleurs vous donneront aussi des indications.

En moyenne, vous pouvez donner un bain une fois tous les dix jours à votre orchidée.

Astuce

Pour bien observer l’état et les besoins en eau de votre orchidée, vous pouvez utiliser un pot transparent.

Photo d'une orchidée de l'exposition Mille & une orchidées

Mille & une orchidées 2020

© MNHN - F.-G. Grandin

Comment faire refleurir mon orchidée ?

Les orchidées peuvent fleurir une à deux fois par an. La floraison peut durer plusieurs mois. Elle est d'autant plus généreuse que la plante est âgée.

Pour voir refleurir son orchidée, il faut d’abord s’en occuper régulièrement en veillant notamment à ce qu’elle ne manque pas de lumière, de chaleur et de nutriments.

Vous pouvez donner de l’engrais à votre orchidée durant ses périodes de croissance : lorsqu’une nouvelle feuille apparaît, que de nouvelles racines aériennes sortent du pot etc.

Dessin de la coupe d'une tige d'orchidée avec un sécateur.

Illustration - Comment entretenir une orchidée - La coupe

© MNHN

Faut-il couper mon orchidée ?

Lorsque les fleurs sont tombées, il est courant de couper la hampe – la tige portant les fleurs. Cette opération n’est nécessaire que si la hampe a commencé à sécher. Une hampe encore bien verte pourrait continuer de grandir et donner de nouvelles fleurs.

Lors de la coupe, il est inutile de sectionner toute la hampe, vous pouvez couper la tige de l’orchidée au-dessus du 2e œil.

Dessin de feuilles d'orchidées dans un pot.

Illustration - Comment entretenir une orchidée

© MNHN

Quand rempoter mon orchidée ?

Un nouveau pot pour une nouvelle vie ?

La fréquence de rempotage varie selon les variétés d’orchidées. Pour les plus répandues comme les Phalaenopsis, le rempotage doit être très espacé, tous les deux ans en moyenne. Vous pouvez remarquer son besoin d’espace notamment si les racines débordent du pot.

Pour bien rempoter une orchidée, choisissez un pot d’un diamètre légèrement plus grand et pensez à couper les racines desséchées et renouveler son substrat.

Un terreau spécial pour mon orchidée ?

On parle plutôt de substrat que de terreau qui n’est pas adapté à la plupart des variétés d’orchidées cultivées en pot. Pour le substrat de votre orchidée, l’idéal est d’utiliser un mélange d’écorces de pin et de sphaigne. L’essentiel est de trouver un substrat qui ne soit pas compact, suffisamment aéré.

Je débute avec les orchidées, quelle espèce choisir ?

Les plus faciles à entretenir sont les Phalaenopsis, floraisons faciles et durables assurées !

Vous pouvez aussi opter pour les orchidées des genres Paphiopedilum ou Dendrobium.

Photo |

 Phalaenopsis cornu-cervi

© MNHN - J. Munier
Photo d'une orchidée de l'exposition Mille & une orchidées

Mille & une orchidées 2020

© MNHN - F.-G. Grandin

Le saviez-vous ?

Les Orchidacées sont la deuxième plus grande famille de plantes à fleurs au monde avec environ 30 000 espèces connues !

La majorité des orchidées sont des plantes épiphytes, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas ancrées dans le sol et poussent sur d’autres plantes et notamment sur les arbres. Ce mode de vie est très représenté dans les forêts tropicales. Elles se nourrissent en captant l’eau atmosphérique par leurs feuilles ou leurs racines aériennes et par les nutriments dans les poches d’humus retenues sur l’arbre support.

Découvrez 10 choses étonnantes sur les orchidées en consultant notre dossier.

Photo d'orchidées orange

Orchidées

© MNHN - F.-G. Grandin
Orchidées blanches

Arbre aux orchidées blanches (Bauhinia aculeata) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin

Dossier rédigé en février 2022

    Découvrez Nos dossiers

    Murs vivants
    Préserver et développer la biodiversité citadine : un enjeu pour la vie urbaine de demain.
    Feuillage et fleurs roses.
    Les forêts tropicales, remparts contre le réchauffement climatique et la perte de biodiversité
    Vous aimez les orchidées ? Nous vous dévoilons quelques anecdotes sur ces fleurs aux formes variées et étonnantes…