Instrument de musique

Sonnailles en cocons

La plupart des instruments de musique traditionnels sont faits de matières végétales (bois, fibres) ou animales (peaux ou ici cocons).

Sonnailles en cocons, Mexique - Muséum national d’Histoire naturelle

© MNHN - J.-C. Domenech

Cette paire de sonnailles est un assemblage de cocons du papillon Rothschildia cincta (Saturniidae), nommé cuatro espejos (« quatre miroirs »). Les cocons sont coupés, vidés des chrysalides et remplis de grenaille ; ils sont enfilés sur un double fil de coton, formant un grand collier noué aux deux extrémités. Chaque sonnaille s’entortille autour les mollets des danseurs, formant une jambière. Les pas de la danse font s’entrechoquer les éléments, qui vibrent d’un son doux. Cette paire de sonnailles provient de Nochistlan (Zacatecas) mais a été achetée à Guadalajara (Jalisco). C’est un idiophone, qui vibre par secouement.

Membranophone : tambour à une membrane employé par les chamans Mapuche. Argentine, Chili. ETB-AR-MCC-2005-001

© MNHN - J.-C. Domenech

Cordophone : harpe-cithare à 3 cordes tendues asymétriquement, résonateur en plaque. Baka, Cameroun. ETB-CM-SLB-2020-001

© MNHN - J.-C. Domenech

Aérophone : flûte de pan à 13 tuyaux de Arundo donax L. (Poaceae). Andes, Bolivie. ETB-BO-JLL-2012-014

© MNHN - J.-C. Domenech

Aérophone : Rhombe, plaque de bois que l’on fait vrombir par tournoiement au bout d’une ficelle. Brésil. ETB-BR-SB-2016-005

© MNHN - S. Bahuchet

C’est au Musée de l’Homme que la classification moderne des instruments de musique a été élaborée par André Schaeffner en 1936, puis précisée et améliorée par Geneviève Dournon (c’est la classification désormais universellement adoptée par l’Unesco depuis 1981). Nos collections comptent une centaine d’instruments de musique, représentatifs de toutes les familles : idiophones (hochets, sonnailles, cloches), membranophones (tambours), cordophones (luths, vièle, harpes, cithares) et aérophones (flûtes, sifflets, trompes et même rhombe). La majorité d’entre eux est constituée de matière végétale (bois, fibres, graines), de quelques matières animales (cuir, peaux, coquilles, voire sabots et cocons) et de métal (cloches, grelots).

Catégories

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Musée de l'Homme
    Dans les réserves
    Dans les réserves
    Dans les réserves
    Dans les réserves