Spécimen sec

Algue rouge

Kallymenia westii

Cette espèce de Kallymenia, algue rouge récoltée en plongée au large du rocher du Diamant en Martinique, est une véritable dentelle rose.

Kallymenia westii - Muséum national d’Histoire naturelle

© MNHN

Les algues rouges tiennent leur couleur de leurs pigments, des protéines roses qui contribuent à capter l’énergie du soleil pour fabriquer de la matière organique lors du processus de la photosynthèse. Avec près de 7 000 espèces décrites, elles sont les algues marines les plus diverses et de nombreuses espèces restent encore à découvrir.

L’exploration de la biodiversité est une des missions du Muséum qui organise régulièrement des expéditions à travers le monde afin d’alimenter la recherche et d’enrichir ses collections, y compris de spécimens photographiés in situ et permettant l’analyse de l’ADN.

La France, avec ses côtes atlantiques, méditerranéennes et ultramarines, possède la plus grande Zone économique exclusive (ZEE) du monde. L’expédition Madibenthos, en 2016, a eu pour objet de prospecter la diversité des organismes benthiques (algues, crustacés, mollusques, etc.) de la Martinique.

Cette espèce de Kallymenia pousse en profondeur dans des zones relativement abritées des courants et où la force des algues ne se fait plus sentir. Formée d’une lame très fine, elle est ponctuée d’une multitude de trous de tailles diverses. Ces trous favorisent l’écoulement de l’eau de part et d’autre de la lame, ce qui minimise ses risques de déchirure.

Line Le Gall

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Grandes Serres du Jardin des Plantes
    Arboretum Versailles-Chèvreloup
    Dans les réserves
    Arboretum Versailles-Chèvreloup