Spécimen naturalisé

Rhinocéros de Louis XV

Rhinoceros unicornis

Ce spécimen représente la plus grande espèce de rhinocéros du continent asiatique et l’animal le plus monumental naturalisé au Muséum en 1793.

Rhinocéros de Louis XV

© MNHN - A. Iatzoura

Parti d’Inde à la fin de 1769, ce rhinocéros débarque six mois plus tard à Lorient où un chariot sur mesure est construit pour le transporter jusqu’à la Ménagerie royale de Versailles. Il suscite la curiosité de nombreux naturalistes, tel Buffon venu plusieurs fois l’étudier. Agressif, l’animal aurait tué deux personnes qui s’étaient introduites dans son parc.

Après une mort en 1793 dans des circonstances troubles, sa dépouille est transférée au Muséum pour y être disséquée. En 1804, Cuvier publie une première étude détaillée de son anatomie. Son squelette est exposé dans la galerie d’Anatomie comparée et sa peau naturalisée rejoint la galerie de Zoologie à la fin du XIXe siècle.

Espèce à corne unique pouvant mesurer jusqu’à 50 cm de long, le rhinocéros indien occupait autrefois une large région au pied des contreforts de l’Himalaya. Si sa distribution se limite aujourd’hui au nord de l’Inde et au Népal, ses populations sont en augmentation dans les zones de plaines et de marais qu’il affectionne pour se nourrir d’herbes, de feuilles et de plantes aquatiques. La singulière et imposante apparence de cet animal solitaire, longtemps chassé pour sa corne et dont l’existence est encore menacée, fascine autant qu’elle effraye depuis plus de deux siècles.

Joséphine Lesur

Le rhinocéros de Louis XV

© MNHN - B. Faye

Où le trouver ?

Le rhinocéros de Louis XV se trouve dans la Grande Galerie de l'Évolution, au niveau 3 "L'évolution de la vie" dans l'espace historique.

Rhinoplastie du rhinocéros de Louis XV

© MNHN - F. Dubos, S. Pagani - 2010

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Grande Galerie de l’Évolution
    La tigresse et l'éléphante du Duc d’Orléans
    Grande Galerie de l’Évolution
    Grande Galerie de l’Évolution