Plateforme analytique du Muséum

Les activités scientifiques, associées à l’ensemble des missions du Muséum, nécessitent des équipements analytiques regroupés en plateaux techniques, répondant aux besoins des équipes de recherche de l’établissement et couvrant les différentes disciplines scientifiques du Muséum.

Ces plateaux techniques ont pour vocation d’apporter un soutien technique aux chercheurs du Muséum, mais peuvent également être ouverts, pour certains d’entre eux, à d’autres institutions ou entreprises. Ceux qui répondent au cahier des charges définies dans l’Action Structurelle du Muséum (ASM) "Plateforme analytique" bénéficient d’un soutien financier récurrent.

L’Action Structurelle du Muséum (ASM) plateforme analytique du Muséum (PAM)

Le Muséum abrite plusieurs unités de recherche disposant de moyens analytiques conséquents qui, associés à aux compétences de leurs personnels, constituent des plateaux techniques performants. Les analyses issues de ces plateaux sont le socle de la politique scientifique de ces laboratoires et de l’établissement comme l’attestent de nombreuses publications.

Tous ces moyens analytiques sont coordonnés au sein de l’ASM "Plateforme analytique du Muséum" afin de rendre leur gestion transparente, de mettre en valeur leurs rôles dans la production scientifique des laboratoires du Muséum et de faciliter leur évaluation scientifique grâce à une présentation unifiée. La PAM a aussi vocation à améliorer la visibilité des moyens analytiques du Muséum pour favoriser l’émergence de projets innovants au sein des équipes de l’établissement. Ces plateaux sont soutenus par la prise en charge de contrats de maintenance, une participation au fonctionnement de bases, l’achat de petits équipements et une aide aux demandes de réparations.

Chaque plateau technique est coordonné par un comité de pilotage qui sélectionne les projets d’analyse soumis au fil de l’eau, coordonne le déroulement des analyses et assure la gestion technique et budgétaire du plateau. Ce comité réalise également une veille technologique de ses instruments afin de définir des stratégies à moyen et long terme pour assurer le renouvellement et la jouvence des instruments au travers de réponses à des appels d’offres locaux ou nationaux (Muséum, région Île-de-France ou CNRS par exemple). Ce comité fournit annuellement un rapport d’activité scientifique et un bilan financier. Chaque plateau technique dispose d’un règlement intérieur et d’une charte des utilisateurs.

La PAM est intégrée au sein de la direction de la recherche du Muséum, et se place en transversalité vis-à-vis des 3 départements scientifiques de l’établissement.

Les plateaux techniques

    Quoi de neuf au muséum ?
    La carrière de talc de Luzenac
    Retrouvez nos actualités et nos dossiers thématiques pour mieux comprendre l'humain et la nature.