Synthesys

Membres et fondateurs du CETAF, consortium des institutions taxonomiques européennes, le Muséum national d’Histoire naturelle et les principaux muséums d’histoire naturelles et jardins botaniques européens unissent leurs forces depuis les années 90 dans le but de valoriser les collections d’histoire naturelle en Europe au service de la recherche scientifique internationale.

30 ans de programmes

Depuis 1992, ce réseau d’institutions scientifiques de premier plan à travers l’Europe s’engage sur des projets financés et soutenus par la Commission Européenne (PARSYST : 1992, COLPASYST : 1996, SYNTHESYS 1-2-3 : 2004-2017, SYNTHESYS+ : 2019-2023).

Formellement inauguré en 2004, SYNTHESYS (Synthesis of Systematic Resources) constitue une infrastructure européenne de recherche dans le domaine de la systématique (science des classifications du vivant) regroupant un nombre sans précédent de collections d’Histoire naturelle.

Ces collections intègrent des données fondamentales sur la formation de la Terre et de ses écosystèmes depuis 4,65 milliards d’années, et constituent un registre fondamental pour étudier l’impact de l’humanité sur le monde au cours des derniers milliers d’années. Alors que le monde naturel est confronté à des menaces grandissantes, telles que le réchauffement climatique, la pollution de l'air, de l'eau et des sols, l'extinction des espèces et la perte de la biodiversité, SYNTHESYS vise à produire une ressource européenne organisée et accessible au service de la recherche scientifique mondiale et ainsi apporter une contribution unique à la compréhension et à la résolution de ces problèmes.

Ce réseau d’institutions scientifiques est réuni autour de trois axes de travail :

  •  L’accessibilité des collections aux chercheurs (Access) : « Faciliter l’accès aux collections d’histoire naturelle et aux outils technologiques associés à la communautés scientifique internationale ».

De 2004 à 2019, SYNTHESYS a soutenu et financé 52 000 jours de recherches dans les collections européennes à près de 4 000 chercheurs, donnant lieu à une production de plus de 5 000 publications scientifiques dont des livres, des monographies, des articles évalués par des pairs et des thèses. 

  • L’harmonisation des pratiques par un travail en réseau (Network Activites) : « Partager et renforcer les savoirs pour conserver, exploiter et valoriser les collections ».

Ce travail en réseau vise à harmoniser et mettre en commun les meilleures pratiques et politiques en matière de conservation des collections, des données numériques et moléculaires.

  • Développement technique par des projets de recherche conjoints (Joint Research Activities) : « Des collections physiques vers des collections numériques ».

L’activité de recherche conjointe vise à améliorer la qualité et la rapidité de l’accès aux collections, aux données numériques associées et aux programmes d’analyse des données d’histoires naturelles en développant des outils et services informatiques.

30 ans d’expertise

SYNTHESYS+ (2019-2023), quatrième itération de ce programme, financé à hauteur de 10 millions d’euros par la Communauté européenne, rassemble 32 partenaires réparti dans 12 états (Muséums, Jardins botaniques, Universités, organisations scientifiques internationales et partenaires privés) et représente un changement d’étape dans l’évolution de cette communauté.

Dans la continuité de son travail de valorisation et d’accessibilité des collections d’Histoire naturelle, SYNTHESYS+ participe à l’édification de l’Infrastructure de Recherche européenne DiSSCo (Distributed System of Scientific Collections), s’ajoutant à d’autres programmes européens préparatoires (ICEDIG, Cost Mobilise, DISSCo Prepare).

Ce projet d'infrastructure scientifique de grande envergure réunira 115 institutions européennes de 21 pays positionnant leurs collections au centre de l'excellence et de l'innovation de la recherche dans les domaines de l’environnement, du changement climatique, de la sécurité alimentaire, de la santé et de la bioéconomie.

SYNTHESYS+ a notamment pour mission de développer les outils et services de l’IR DiSSCo, à l’exemple de la conception d’un tableau de bord (Collection Digitisation Dashboard) permettant d’avoir une vue d’ensemble des collections européennes informatisées, ou encore le développement du portail d’accès ELViS (European Loan and Visit System), constituant un point d’entrée unique à destination de la communauté scientifique internationale pour les demandes de visites de recherches, de prêts et de numérisations des objets de collection.

Également, dans l’objectif de développer les données numériques et leurs interopérabilités, SYNTHESYS+ travaille à la mise en place d’un appel à projet de numérisation des collections à la demande (Virtual Access), ainsi que sur le développement de ressources logiciels utilisant l’Intelligence Artificielle pour extraire, améliorer et annoter les objets de collections numériques.

Contacts

  • Jonathan Blettery, Coordination technique (jonathan.blettery [@] mnhn.fr)
  • Magalie Castelin, Coordination scientifique  (magalie.castelin [@] mnhn.fr)
  • Guillaume Billet, Co-coordination scientifique (guillaume.billet [@] mnhn.fr)
  • Vanessa Demanoff , Coordination administrative et financière (vanessa.demanoff [@] mnhn.fr)
  • Pierre-Yves Gagnier, Suivi NA, JRA et VA (pierre-yves.gagnier [@] mnhn.fr)
  • Philippe Loret, Suivi JRA (philippe.loret [@] mnhn.fr)
Quoi de neuf au muséum ?
Retrouvez nos actualités et nos dossiers thématiques pour mieux comprendre l'Homme et la nature.

Notes de bas de page