Réseau national des collections naturalistes (RECOLNAT)

Les collections naturalistes nationales conservées en France représentent environ 120 millions d’objets, soit près de 5 % de l’ensemble des collections mondiales. Ces archives de la biodiversité et de la géodiversité représentent aujourd’hui un patrimoine irremplaçable et sont des atouts indéniables pour la recherche scientifique présente et future.

Gestion des collections végétales sèches

L’infrastructure RECOLNAT propose de rassembler les acteurs en charge de la conservation et l’étude des collections naturalistes en France. À travers son action, son ambition est de faire le lien entre des ensembles et des compétences morcelées sur le territoire, et promouvoir les collections naturalistes et leur intérêt pour la recherche d’une voix forte.

Le réseau national des collections naturalistes (RECOLNAT) est une infrastructure de recherche (IR) dont le périmètre concerne toutes les collections d’histoire naturelle et leur valorisation par la recherche. RECOLNAT figure sur la feuille de route des infrastructures du ministère de la Recherche (MESRI) depuis 2016.

S’appuyant sur le Réseau des herbiers de France, puis initié en 2013 à travers le programme d’investissement d’avenir e-ReColNat (ANR-11-INBS-0004), l’infrastructure RECOLNAT a pour mission générale de produire, mobiliser, rassembler, harmoniser et donner accès aux collections naturalistes et à leurs données ancillaires. L’ambition est de pouvoir proposer aux communautés scientifiques des données naturalistes de qualité, à la bonne échelle, interopérables et dans le bon format, permettant de répondre aux grands enjeux environnementaux et sociétaux.

Les collections

La conservation et l’étude de ces objets se font dans plus d’une centaine d’établissements publics ou privés, de recherche, patrimoniaux ou d’éducation. Le double constat des menaces qui pèsent sur la biodiversité et les lacunes de la connaissance en la matière se traduit par un regain d’intérêt pour les énormes réservoirs d’informations sous-exploitées que constituent les objets naturalistes. Ces collections ont fondamentalement un double rôle : d’une part celui, traditionnel, d'objet de référence pour la description et l’étude du monde vivant et inerte, et d’autre part, celui d’une gigantesque campagne d’observations diachroniques accumulées au fil du temps. Ainsi, l’ensemble de ces objets et archives constituent un immense réservoir de connaissances scientifiques en devenir.

L’infrastructure donne accès à un portail rassemblant près de 11 millions d’images, ainsi que leurs données ancillaires, provenant de plus de 80 institutions en France (métropole et Outre-mer). Ce corpus de données est aussi enrichi par le programme de sciences participatives Les herbonautes, dont la communauté – riche de plus de 4 000 contributeurs – constitue des jeux de données pour des travaux de recherche sélectionnés. L’infrastructure met également à disposition des outils en ligne pour les chercheurs travaillant sur les doubles numériques des collections.

Le Réseau

L’infrastructure propose également de regrouper les acteurs en charge de la conservation et l’étude de ces collections en France : son ambition est de mettre en relation les ensembles et les compétences réparties sur le territoire, et de promouvoir d’une voix forte les collections naturalistes comme des outils pour la science et la culture.

Depuis 2020, le réseau national des collections naturalistes a consolidé sa fondation et son périmètre avec comme ambition la structuration des communautés de l’histoire naturelle en France. Sous la forme d’un groupement d’intérêt scientifique (GIS), RECOLNAT vise à constituer un réseau d’excellence scientifique en rassemblant les professionnels et en harmonisant les pratiques liées aux collections naturalistes. Muséums, universités et institutions de recherche travaillent de concert pour offrir un accès augmenté et privilégié aux collections naturalistes et à leurs données. Dans ce sens, RECOLNAT s’inscrit dans la politique de données ouvertes (open data) et les principes FAIR (trouvable, accessible, interopérable, réutilisable). Piloté par le Muséum national d’histoire naturelle, RECOLNAT constitue également le point nodal français de l’infrastructure miroir européenne DiSSCo (Distributed Systems of Scientific Collections).

chronologie de l'infrastructure RECOLNAT

© MNHN

Retrouvez la liste des membres d'e-ReColNat.

Retrouvez la liste des partenaires d'e-ReColNat.

Principaux contacts au Muséum

  • François Dusoulier (francois.dusoulier [@] mnhn.fr)
  • Eva Perez (eva.perez [@] mnhn.fr)

Pour toute question : contact [@] recolnat.org

Quoi de neuf au muséum ?
Retrouvez nos actualités et nos dossiers thématiques pour mieux comprendre l'Homme et la nature.

Notes de bas de page