Objet de parure

Coiffe Kayapo

Pour les fêtes et cérémonies, les communautés d’Amazonie confectionnent des parures de plumes, qui peuvent être remplacées par des tubes de plastique.

Coiffe Kayapo - Musée de l’Homme

© MNHN - J.-C. Domenech

Cette coiffe composée de pailles à boire en matière plastique est l’œuvre d’un habitant de la communauté kayapo prénommé Pinky. Il l’a confectionnée à la suite de la disparition, dans un incendie, du stock de plumes servant habituellement à fabriquer les coiffes cérémonielles.

Il s’agit d’un objet unique, fabriqué à l’occasion d’une cérémonie d’imposition des noms, mais il s’inspire directement des modèles de coiffes en plumes que les hommes portent dans leur quotidien.

Les pailles sont accolées les unes aux autres selon un ordre précis qui respecte le code de couleur des coiffes en plumes. Elles sont fixées entre elles à l’aide de cordelettes de coton de couleur naturelle, sur deux niveaux. À la base de la couronne, l’extrémité des pailles est repliée vers l’intérieur sur environ un demi-centimètre, tandis que les extrémités des cordelettes permettent d’attacher la coiffe à l’arrière de la tête.

Les couronnes de pailles en plastique sont devenues relativement courantes. Elles sont entrées dans le champ des productions ethnographiques de certaines communautés amazoniennes, marquant l’avancée de la déforestation et la diminution de la biodiversité.

M. V.

Coiffe Kayapo - Musée de l’Homme

© MNHN - J.-C. Domenech

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections

    Nasse

    Dans les réserves

    Piment rocoto

    Dans les réserves

    Panier pour tortillas

    Dans les réserves

    Tapette-pince à mouches

    Dans les réserves

    Fonio

    Dans les réserves