Bas-relief

Bouquetin sculpté

Ce bouquetin sculpté en bas-relief situé sur le plafond de la cave troglodytique Pataud est aujourd’hui dénommée "abri Movius". Il constitue la partie résiduelle du décor d’un abri occupé durant la première moitié du Paléolithique supérieur, jamais fouillé à ce jour.

Bouquetin sculpté en gros plan

Bouquetin sculpté en bas-relief sur la voûte de l’abri Movius, attribué à l’époque solutréenne

© MNHN - J.-C. Domenech

L’animal sculpté est un bouquetin complet, à la queue courte, marchant vers la gauche. Il mesure 36,5 cm du front à l’extrémité de la queue et 31 cm du point le plus élevé de la corne la plus haute au bas du membre antérieur situé à droite.

C’est un bas-relief obtenu par le dégagement du bord externe de la plupart des traits, mais non de la croupe. Le poitrail et le ventre sont particulièrement mis en relief par une taille en réserve, dégageant les formes du fond par un creusement en  cuvette de 2,5 cm de profondeur, avec modelé du bord du trait. La tête et les membres sont moins dégagés du plan du support (1 cm seulement).

Les membres antérieurs  sont juxtaposés, sans rendu de perspective. Leur longueur ne représente que la moitié de la hauteur du corps alors qu’elle devrait être à peu près égale à celle-ci. Les membres postérieurs figurés comme vus de trois quart avant paraissent un peu moins courts. L’animal a une croupe trop volumineuse. Il y a donc une distorsion entre l’avant-train et l’arrière-train, ce dernier paraissant traité à une échelle trop grande.

Les sabots sont juste indiqués par un élargissement triangulaire de l’extrémité distale des membres, semblant fermés par une sole. Les oreilles ne sont pas représentées. La tête est verticale, voire même hyperfléchie sur le thorax. Elle parait vue de trois quarts.

Les cornes sont dépourvues de nodosités d’accroissement. Elles sont typiques du bouquetin mâle des alpes

Les caractères stylistiques de ce Bouquetin conduisent à le rapprocher  du Solutréen. La présence de Solutréen immédiatement aux alentours de l’abri Movius est un argument supplémentaire pour appuyer cette attribution chronologique.

B. et G. Delluc

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée
    Musée de l'Homme
    Musée de l'Homme
    Musée de l'Homme