Arme

Harpon à double rang de barbelures

Arme emblématique utilisée par les chasseurs et pêcheurs magdaléniens, cette pointe barbelée parfaitement conservée illustre la diversité de la « boîte à outils » et de l’armement en bois de renne il y a 15 000 ans.

Harpon à double rang de barbelures, Paléolithique supérieur (Magdalénien) - Muséum national d’Histoire naturelle

© MNHN - J.-C. Domenech

À la fin du Paléolithique supérieur, le Magdalénien marque un essor considérable de l’industrie et de l’outillage façonnés sur matières dures d’origine animale, essentiellement l’os, l’ivoire ou le bois de cervidés. C’est dans cette dernière matière première, issue d’un renne, qu’est réalisée cette pointe barbelée à deux rangées de barbelures, dont les bords recourbés offrent une grande efficacité pour maintenir le poisson, l’oiseau ou le petit mammifère ainsi pêché ou chassé.

Découverte sur le site de Laugerie-Basse, aux Eyzies-de-Tayac, en Dordogne, elle provient des collections du marquis Paul de Vibraye, parmi les plus importantes constituées entre 1863 et 1867. Elle illustre aussi l’importance, souvent négligée, de la pêche et de la chasse aux petits animaux au Paléolithique récent, et tout particulièrement au Magdalénien supérieur, importance que l’on évalue aussi à travers les nombreux restes de poissons, d’oiseaux et de mésomammifères retrouvés dans des habitats de cette époque.

Patrick Paillet et Éric Robert

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Figurine en terre cuite (Dogu) sur fond blanc
    Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée