Mammifère

Sanglier des Visayas

Sus cebifrons

Le sanglier des Visayas est certainement le Suidé le plus menacé au monde. En seulement trois générations, plus de 80 % de sa population a disparu !

Photo d'un sanglier des Visayas

Sanglier des Visayas (Sus cebifrons)

© MNHN - F.-G. Grandin

Mode de vie

Le sanglier des Visayas vit généralement en harem de 4 à 5 individus, bien que des groupes plus importants ou des mâles solitaires puissent être observés. Quelques jours avant la mise-bas, la laie devient agressive envers ses congénères. Les marcassins vont garder une année les rayures sombres qui les camouflent dans la végétation, avant de revêtir leur pelage adulte.

 

Signes distinctifs

Le sanglier des Visayas est un sanglier de petite taille, qui se reconnaît à la large bande de poils blancs à la base du groin. Pendant la période de reproduction, les mâles portent une crinière de longs poils qui finit par leur cacher les yeux et qui s’étend jusqu’à la croupe.

Tandis que les sangliers ont, selon les espèces, 4 ou 5 paires de mamelles, le sanglier des Visayas n’en a que 3 !

Le sanglier des Visayas : une espèce menacée 

Les sangliers des Visayas sont endémiques de six îles des Philippines mais on les pense disparus de quatre d’entre elles en raison des activités humaines liées à la déforestation. Ils ont disparu de 95 % de la surface de leur habitat d’origine et leur population ne compte plus que quelques centaines d’individus.

Afin de sauver l’espèce, des aires protégées ainsi que des centres d’élevage ont été créés sur les deux îles et des campagnes de sensibilisation ont vu le jour. L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et plusieurs parcs zoologiques se sont alliés pour créer un programme de conservation. Des sangliers de Visayas ont été prélevés afin de relâcher leurs descendants en milieu naturel et ainsi renforcer les populations encore présentes. S'il est désormais protégé, l’hybridation avec des cochons errants constitue une nouvelle menace.

L'action du Muséum pour protéger le sanglier des Visayas

Les populations des parcs zoologiques à travers le monde permettent de sensibiliser le public et de lever des fonds de soutien aux actions de conservation sur le terrain. Dans ce cadre, la Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes accueille des sangliers des Visayas qui font partie du programme d’élevage européen créé en 2008.

Photo d'un sanglier des Visayas et de son petit

Sanglier des Visayas (Sus cebifrons

© MNHN - F.-G. Grandin
Photo d'un sanglier des Visayas et de son petit

Sanglier des Visayas (Sus cebifrons)

© MNHN - F.-G. Grandin
Photo de sangliers des Visayas

Sanglier des Visayas (Sus cebifrons)

© MNHN - F.-G. Grandin
Photo d'un bébé sanglier des Visayas

Sanglier des Visayas (Sus cebifrons

© MNHN - F.-G. Grandin
Photo d'un bébé sanglier des Visayas

Sanglier des Visayas (Sus cebifrons)

© MNHN - F.-G. Grandin

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos animaux
    Loutres d'Europe jouant dans l'eau au Parc zoologique de Paris
    Parc zoologique de Paris
    Lynx d’Europe vu de face.
    Parc zoologique de Paris
    Lynx des Carpates tapis derrière un rocher.
    Réserve zoologique de la Haute-Touche
    Photo d'une femelle vigogne et son petit
    Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes
    Fossa dans un arbre.
    Parc zoologique de Paris