Mammifère

Kangourou géant

Macropus giganteus

Contrairement à d’autres espèces, le kangourou géant n’est pas en danger : sa population est stable en raison de la diminution de ses prédateurs, les dingos.

Kangourou géant

Kangourou géant à la Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes.

© MNHN

Mode de vie

Cette espèce sociale vit en groupes constitués de quelques femelles, de leurs petits et de quelques mâles dont l’un domine. Ce dernier ne défend pas de territoire mais accède en premier à la nourriture ou aux zones ombragées pour se reposer.

Signes distinctifs

Connu pour être boxeur, le kangourou géant est aussi un athlète sautant 9 mètres en longueur et 3 mètres en hauteur. Sa vitesse de pointe est de 64 km/h.

Sa queue puissante fait plus d’un mètre de long :  elle lui sert de contrepoids lorsqu'il saute et d'appui lorsqu'il est au repos.

Aujourd’hui, avec plus de 2 millions d’individus, le kangourou géant entre en compétition avec le bétail. Des campagnes de chasse réglementée sont organisées régulièrement afin d’en limiter les effectifs.

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos animaux
    Groupe de cerfs sambar, mâles et femelles.
    Réserve zoologique de la Haute-Touche
    Jeune kangourou roux dans un champ.
    Réserve zoologique de la Haute-Touche
    Cerfs d'Eld dans une forêt.
    Réserve zoologique de la Haute-Touche
    Un saki barbu au pelage brun et noir.
    Parc zoologique de Paris
    Grand tamanoir vu de face, avec un long museau et de grandes griffes.
    Parc zoologique de Paris