Panier tressé

Panier pour tortillas

Accessoires indispensables pour accompagner le repas, les tortilleros se présentent dans tout le Mexique sous des formes très diverses.

Panier pour tortilla, Mexique - Muséum national d’Histoire naturelle

© MNHN - P. Rameau

Le maïs est la plante alimentaire de base et emblématique du Mexique. Les grains, préalablement cuits dans de l’eau avec de la chaux (la « nixtamalisation »), sont écrasés finement sur une meule en pierre (la metate) ou dans un moulin à main ; des petites poignées de pâte (la masa) sont pressées en galettes qui sont cuites vivement sur plaque très chaude (le comal). Ces galettes, les tortillas, sont apportées aux convives tout au long du repas, dans des serviettes posées dans des corbeilles particulières, les tortilleros. Dans les diverses régions du Mexique, ils sont de formes et de matières très diverses, et nous en conservons un ensemble conséquent.

Ce panier à couvercle est tressé avec de très longues aiguilles de pin ; le couvercle étant cerclé d’une lame d’aluminium. C’est un bel exemplaire de la vannerie liée, spiralée, cousue.

Moule pour mettre en forme le riz cuit afin de le disposer dans l’assiette ; Lima, Pérou.

© MNHN - J.-C. Domenech

Marmite-four en terre cuite, pour griller les grains de maïs ; Lima, Pérou.

© MNHN - P. Rameau

Pierre et molette pour écraser la pâte de maïs (metate y mano), en basalte ; Guadalajara, Mexique.

© MNHN - P. Rameau

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Dans les réserves
    Dans les réserves
    Dans les réserves
    Dans les réserves
    Dans les réserves