Minéral

La Cime

Surnommée « La Cime », cette agate, issue de l’exceptionnelle collection de Roger Caillois, est emblématique de la potentielle dimension poétique des pierres...

La Cime, agathe - Muséum national d’Histoire naturelle

© MNHN - F. Farges

« Oiseau naissant », « La Mer », « Le Lagon », « Le Château », « Le Navire », « La Fissure »… C’est sous un jour nouveau, mythique et poétique, que l’écrivain français Roger Caillois nous fait découvrir le monde minéralogique à travers son exceptionnelle collection de pierres et leur dénomination bien souvent figurative…

Sa passion pour les pierres lui inspire une grande partie de sa production littéraire : Pierres (1966), L’Écriture des pierres (1970), Pierres réfléchies (1975), Le Fleuve Alphée (1978). Caillois constitue une collection de deux mille pierres, dont deux cents, en dation, sont conservées depuis 1988 au sein de la galerie de Minéralogie du Muséum, enrichie ces dernières années par l’une des plus grandes acquisitions de l’établissement en minéralogie grâce au mécénat de Van Cleef & Arpels.

Les différentes zones colorées de cette agate composent pour l’œil un magnifique paysage où tout un chacun peut distinguer une montagne, un ciel bleuté, ainsi qu’un avant-plan de buissons que d’aucuns interpréteront plutôt comme une rivière… C’est dire la puissance d’évocation de cette pierre fine.

François Farges

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Galerie de Géologie et de Minéralogie
    Dans les réserves
    Galerie de Géologie et de Minéralogie
    Dans les réserves
    Dans les réserves