Minéraux

Cristaux de béryl de la collection Haüy

René Just Haüy, conservateur à l’École des mines de Paris, puis professeur au Muséum à partir de 1801, est le père de la minéralogie et de la cristallographie moderne.

Cristaux de béryl de la collection Haüy - Muséum national d’Histoire naturelle

© MNHN - F. Farges

Haüy applique, dès 1816, ses concepts à l’étude des gemmes, comme celles reçues d’Henry Philip Hope, le grand banquier anglais et collectionneur de gemmes auquel appartenait le fameux Diamant bleu qui porte encore son nom. Au Muséum, Haüy fonde la gemmologie et conforte le plus ancien laboratoire gemmologique au monde, encore actif aujourd’hui au Muséum.

Jusqu’au XVIIIe siècle, la tradition joaillière classait les gemmes de manière variable suivant les auteurs, occasionnant de nombreuses confusions. Haüy, sur la base de sa minéralogie, reclasse chaque pierre précieuse selon les propriétés physico-chimiques d’une espèce minérale précise. Ce concept novateur est toujours au fondement de la gemmologie actuelle.

Ces savoirs sont utilisés pour identifier les gemmes nouvelles et affiner leur retaille. La haute joaillerie se développe dès le XIXe siècle grâce à cette expertise scientifique que le monde entier a depuis adoptée.

François Farges

Catégories

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Dans les réserves
    Galerie de Minéralogie et de Géologie