Objet d'art

Globes de Coronelli

Deux globes mesurant près de 4 m de diamètre et pesant 2 t chacun sont offerts en 1683 à Louis XIV par le cardinal d’Estrées, ambassadeur de France à Rome : prouesse technique et artistique, cette représentation synthétique de la Terre et du ciel est réalisée à la gloire du Roi Soleil.

Globe terrestre et Globe céleste par Vincenzo Maria Coronelli (1650-1718) au Muséum national d’Histoire naturelle

© MNHN - A. Iatzoura

L’auteur de cette commande hors norme est le cosmographe vénitien Vincenzo Coronelli, dont les globes, initialement installés au château de Marly, résidence de plaisance de Louis XIV, sont aujourd’hui exposés à la Bibliothèque nationale de France. Fort de la renommée gagnée grâce à cette réalisation exceptionnelle, il s’emploie par la suite à rééditer ces globes à une échelle plus humaine : ce sont ainsi des réductions, et non des répliques, qui sont conservées par les bibliothèques du Muséum.

Si les globes de Coronelli sont critiqués dès le XVIIIe siècle pour leur caractère obsolète – le cosmographe a compilé des cartes parfois anciennes –, leur puissance symbolique et la brillance de leur exécution marquent les esprits : le globe céleste illustre la configuration du ciel au jour de la naissance du Roi Soleil ; composé de nombreuses scènes exotiques, d’illustrations à la gloire du commerce maritime et de textes tirés de récits de voyageurs, le globe terrestre cartographie l'état du monde alors connu.

Mathilde Lorit-Regnaud

Catégories

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos collections
    Dans les réserves
    Jardin des Plantes
    Dans les réserves
    Dans les réserves