Avec environ 130 familles et plus de 160 000 espèces décrites, l’ordre des Lépidoptères (ou papillons) constitue l’un des principaux groupes d’insectes. Il se définit par une trompe en spirale et deux paires d’ailes couvertes d’écailles à l’état adulte.


Présentation
Dans les collections du Muséum, il est représenté par quelque 3 millions de spécimens : approximativement 1 million de Rhopalocères ("papillons de jour") et 2 millions d’Hétérocères ("papillons de nuit"). Pour l’essentiel, il s’agit d’imagos étalés, conservés à sec, mais ces collections comprennent aussi de nombreuses chenilles et chrysalides (à sec ou en alcool), ainsi qu’un ensemble de plus de 45 000 préparations microscopiques.

Parmi les collections les plus importantes figurent celle de Mme Fournier de Horrack, renfermant de précieux Rhopalocères exotiques, celles regroupant les types (environ 11 000), la riche collection d’Hétérocères malgaches et les collections d’Arctiidae (avec notamment près de 30 000 spécimens offerts par H. de Toulgoët), de Psychidae (collection reclassée par J. Bourgogne), de Saturniidae (C. Lemaire et P.-C. Rougeot) et de Sesiidae. Les collections d’Hétérocères malgaches et de Saturniidae sont quantitativement et qualitativement les premières au monde. D’autres collections sont particulièrement précieuses, notamment celles qui associent imagos et premiers états.

Historique
Les collections ont pour l’essentiel été constituées par des amateurs éclairés (nombreux dons, quelques achats). Elles ont été complétées par les récoltes de divers entomologistes professionnels (F. Le Cerf, J. Bourgogne, P. Viette, etc.). Les voyages et missions ont grandement contribué à l’enrichissement des collections de Lépidoptères (missions en Afrique, à Madagascar, etc.). Des acquisitions majeures d’autres collections ont également été faites : H. de Toulgoët (Arctiidae), C. Lemaire (Saturniidae), J. Bourgogne (Lépidoptères européens), Ch. Rungs (Lépidoptères de Corse et du Maroc), P. Kindl (Hétérocères de Guyane) et J. Haxaire (Hedylidae, Bombycidae et Mimallonidae). Les plus anciens spécimens ont environ 2 siècles.

La collection du genre Morpho, riche de plus de 6 000 spécimens, dont les plus anciens datent du milieu du XIXe siècle, est la plus importante au monde. Elle comprend notamment la collection Fournier, classée monument historique, et celle du mathématicien Laurent Schwartz. Toutes les espèces et la grande majorité des sous-espèces sont représentées, la collection formant ainsi un outil de premier ordre pour l’étude de la systématique, de la biogéographie et de l’évolution de papillons qui sont parmi les plus spectaculaires des forêts d’Amérique tropicale.

Activités
Ces collections sont utilisées dans le cadre de recherches en morpho-anatomie comparée, taxinomie, phylogénie, et moléculaires. Le service des Lépidoptères est placé sous la responsabilité de J. Minet et R. Rougerie. Le service en question emploie également J. Barbut (technicien), I. Bruno-Demiré (technicien), M. Akyurek-Sahin (contractuelle). Également, parmi les principaux contributeurs au travail sur ces collections : J. Pierre, B. Lalanne-Cassou, P. Leraut, G. Luquet, T.-H. Nguyen, M. Lagnel, P. Blandin et C. Tautel, ainsi que de nombreux autres spécialistes.

Contacts
Prof. Joël Minet, chargé de conservation : 01 40 79 34 13 - minet@mnhn.fr
Dr. Rodolphe Rougerie, chargé de conservation : 01 40 79 53 83 - rrougerie@mnhn.fr
Jérôme Barbut, assistant de conservation : 01 40 79 56 73 - barbut@mnhn.fr