Tête d'un tatou à six bandes.
Mammifères

Tatou à six bandes

Euphractus sexcinctus

Cet animal singulier est reconnaissable à sa carapace formée de plaques osseuses.

Tête d'un tatou à six bandes.

Tatou à six bandes

© MNHN - F.-G. Grandin

Mode de vie

Diurne et solitaire, le tatou à six bandes vit dans un terrier qu’il a lui-même creusé à l’aide de ses puissantes griffes. Ce terrier possède la particularité de n’avoir qu’une seule entrée, et peut atteindre un à deux mètres de long.

Le tatou est un animal « timide », qui reste souvent caché et privilégie la fuite à la confrontation directe. Cependant, il n’hésite pas à utiliser ses griffes et ses dents pour se protéger de ses congénères s’ils osent s’aventurer sur son territoire.

Il est omnivore : son alimentation est composée de végétaux, d’insectes ou de petits lézards et amphibiens.

Signes distinctifs

La carapace du tatou est différente de celle des tortues. Si, chez les tortues, la carapace correspond à une fusion de la colonne vertébrale et des côtes, il s’agit chez les tatous d’une modification de l’épiderme qui forme 6 à 8 plaques osseuses, articulées les unes aux autres et couvertes d’un épiderme parsemé de poils épars.

Anecdote

Les tatous sont maintenant regroupés en deux familles : les Dasypodidae (1 genre, 7 espèces) et les Chlamyphoridae (8 genres, 14 espèces). Les tatous à six bandes font partie de la seconde.

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos animaux
    Troupeau de cerfs axis
    Réserve zoologique de la Haute-Touche
    Kangourou géant
    Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes
    Gros plan sur la tête d'un Ttigre de Sumatra.
    Réserve zoologique de la Haute-Touche
    Zèbre de Grant de face.
    Réserve zoologique de la Haute-Touche
    Parc zoologique de Paris