Marinarium de Concarneau

Ouvert tous les jours de mars à décembre

Bienvenue à la plus ancienne station marine au monde encore en activité, fondée en 1859 par Victor Coste, professeur au Collège de France. Son rêve ? Imiter la nature en élevant des animaux marins. Plus d’un siècle et demi plus tard, l’idée est toujours d’actualité !

Vue imprenable

Ne vous demandez pas pourquoi ce grand bâtiment, d’aspect sévère, se dresse juste à côté du port de plaisance de Concarneau… Sur cette côte sud du Finistère, à quelques encablures de l’archipel des Glénan et d’un ensemble unique d’estuaires maritimes, la station de biologie marine bénéficie d’un emplacement exceptionnel. À lui seul, le port de pêche constitue une ressource remarquable, en raison de la diversité des zones exploitées et des techniques utilisées.

Station de marine et marinarium de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Aquarium et salles d'expositions - Station marine de Concarneau

© MNHN - J.-C. Domenech

Station marine de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Étoiles de mer épineuses (Marthasterias glacialis) - Station marine de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Le Marinarium

Dans l’espace dédié au grand public, où des expositions temporaires sont régulièrement proposées, il n’est pas rare de croiser un chercheur, car les laboratoires ne sont pas loin. La devise du Marinarium est : connaître et comprendre la mer, pour mieux la respecter. Aux côtés des scientifiques, l’équipe pédagogique a sélectionné des aspects marquants de la vie marine, illustrés grâce à des supports variés. Parmi les thèmes développés, vous découvrirez l’importance des océans et leur extraordinaire biodiversité : « L’activité scientifique de la station », « Le plancton ou vivre libre dans l’océan », « Le littoral, une immense richesse », « Gérer la mer », « Les Glénan : un atoll dans l’Atlantique ». Surtout, ne ratez pas la salle pédagogique, où des animations vous sont régulièrement proposées. Une nurserie où se côtoient juvéniles de homard et de méduse rappelle combien il est difficile de naître et grandir dans l’océan !

Aquarium et salles d'expositions - Station marine de Concarneau

© MNHN - J.-C. Domenech

Atelier pédagogique au Marinarium de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Station marine de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Aquariums et grand bassin

Autre temps fort du parcours, les aquariums et le grand bassin de 120 000 litres. Leurs pensionnaires ? La flore et la faune locales, comme le bar, le lieu, la dorade royale et autres crustacés et mollusques… Et puis, si le cœur vous en dit, gagnez le littoral avec un guide du Marinarium lors de visites organisées. À marée basse, l’incroyable diversité des espèces et leur mode de vie éclatent à vos yeux. Pour mieux les préserver, apprenez les bons gestes du pêcheur à pied.

Aquarium et salles d’expositions - Station marine de Concarneau

© MNHN - J.-C. Domenech

Aquarium et salles d'expositions - Station marine de Concarneau

© MNHN - J.-C. Domenech

Aquarium et salles d'expositions - Station marine de Concarneau

© MNHN - J.-C. Domenech

Ctenolabrus rupestris - Station marine de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Hommes à la mer

La station accueille une cinquantaine de chercheurs, techniciens, ingénieurs et doctorants que vous rencontrerez peut-être lors de votre visite. Un petit monde qui évolue dans 2 700 m2 sur trois niveaux. S’y ajoutent les 1 500 m2 des viviers historiques, destinés au stockage et aux expérimentations en pleine eau sur les organismes marins, et les 1 800 m2 de laboratoires et annexes.

Station marine de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Station marine de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Hippocampe moucheté - Station marine de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura

Galerie de savants

De Pouchet, identifiant Dinophysis dans les années 1880 (une micro-algue responsable de la production de toxines qui contamine entre autres les mollusques), à la découverte majeure de Roche en 1952 — l’hormone thyroïdienne active, la T3 (tri-iodothyronine) —, en passant par Chabry qui pose les fondements de l’embryologie moderne et développe les premiers instruments de micro-manipulations. Toute une pléiade de chercheurs de renom a laissé son empreinte à Concarneau. Laissez-vous gagner par l’aventure scientifique des océans : les toutes premières expériences d’aquaculture marine, l’identification des nombreux organismes depuis le plancton jusqu’aux poissons, le comportement des poissons ou encore la découverte de molécules d’intérêt thérapeutique. Venez faire connaissance avec le monde de la mer…

Anémone marguerite - Station marine de Concarneau

© MNHN - A. Iatzoura
Comment venir

Place de la Croix
29900 Concarneau

Notes de bas de page