Mammifère

Roussette de Rodrigues

Pteropus rodricensis

Surnommée « renard volant », cette chauve-souris frugivore vit uniquement sur l’île de Rodrigues, à l’est de Madagascar.

Roussette de Rodrigues

Roussette de Rodrigues au Parc zoologique de Paris

© MNHN - F.-G. Grandin

Mode de vie

On trouve cette espèce uniquement sur la petite île de Rodrigues, au large de la Réunion. Les forêts de cette île, balayées par de fréquents cyclones et transformées par les activités humaines, ne cessent de se dégrader. Un problème pour les roussettes : sans arbres, elles se trouvent privées de nourriture et de support pour établir leurs colonies.

Il ne reste plus guère que 20 000 individus dans le milieu naturel.

Pourtant, elles jouent un rôle important dans l’écosystème puisqu’elles participent à la pollinisation des plantes et à la régénération de la forêt tropicale en disséminant les graines qu’elles ne digèrent pas.

Signes distinctifs

Les roussettes de Rodrigues sont de grandes chauves-souris dont l’envergure peut atteindre 90 cm. Les mâles sont légèrement plus grands que les femelles.

Leur robe peut être marron, orangée ou dorée.

Anecdotes

Loin du mythe du vampire et comme plus de 99 % des chauves-souris, les roussettes de Rodrigues ne boivent pas de sang. Les roussettes, aussi appellées renard volant (flying fox), sont frugivores. Ni cavernicoles, ni nocturnes, elles s’activent en fin de journée.

Vous pourrez alors les voir voler à travers la Serre, où elles vivent en semi-liberté !

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos animaux
    Otocyon dans son enclos.
    Parc zoologique de Paris
    Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes
    Glouton sous un morceau de bois.
    Parc zoologique de Paris
    Martre à gorge jaune
    Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes
    Photo d'un souslik d'Europe
    Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes