Plante à fleurs

Réglisse

Glycyrrhiza glabra L.

La réglisse, Glycyrrhiza glabra, est originaire du Sud-Est de l'Europe à l'Asie centrale. Elle est consommée depuis l'Antiquité des Grecs et des Romains pour ses vertus médicinales.

Fleur de réglisse

Réglisse (Glycyrrhiza glabra) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin

Étymologie

Glycyrrhiza signifie « racine (rhiza en grec) sucrée (glucus en grec) » et glabra, « sans poils ».

Description et période de floraison

C'est une plante vivace herbacée qui peut atteindre 1 à 1,5 m de haut. La plante s'étend par ses rhizomes (tiges souterraines pleines de réserves nutritives). Les feuilles sont pennées (composées de nombreuses folioles disposées de part et d'autre d'un axe central) et mesurent une dizaine de centimètres. Au printemps, les fleurs, petites et violettes, apparaissent en grappes. Le fruit est une gousse aplatie, longue de 2 à 3 centimètres, renfermant quelques graines.

Exigences écologiques

Il pousse en tout sol, même salin, au soleil, et est rustique jusqu'à -15°C

Utilisations

On utilise ses rhizomes, appelés « racines » de réglisse, dont on extrait une substance aromatique.

  • Alimentaire : Le rhizome est consommé en bâton à mâcher (substitut au tabac), en infusion (découpé en lamelles), l'extrait est utilisé dans des sirops, poudres, pâtes à friandise, rouleaux de confiserie, alcools (dans le pastis par exemple)...
  • Médicinale : Elle est utilisée pour stimuler les facultés cérébrales (dans la médecine traditionnelle chinoise), pour réduire le cholestérol, les inflammations du système digestif et calmer la toux. Du fait de l'acide glycyrrhizique et de la glycyrrhizine qu'elle contient, elle provoque l'aggravation de l'hypertension artérielle et est toxique à forte dose. Aussi, il est conseillé de ne pas consommer plus de 150 mg de glycyrrhizine par jour (teneur notifiée dans les produits) et de ne pas l'associer à certains médicaments dont elle accentue l'effet.

Remarques

La réglisse est consommée depuis l'Antiquité des Grecs et des Romains. Sur les tables de chevets des hôpitaux, la réglisse était traditionnellement mélangée à de la racine de chiendent torréfiée dans une boisson. L'espèce se développe de manière invasive lorsque son environnement lui convient bien.

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos plantes
    Belles de nuit en floraison
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Photo d'un avocatier en pied
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Fruit de caroubier en gros plan
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Branches d'un palmier queue-de-poisson
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Oiseau de paradis blanc sur fond noir
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton