Plante à fleurs

Palmier queue-de-poisson

Caryota urens

Ce palmier se caractérise par la forme de ses feuilles bipennées, qui sont elles-mêmes subdivisées en plusieurs folioles d’où son nom de « Palmier queue-de-poisson ». C’est un des rares palmiers qui meurt quand les dernières inflorescences les plus basses ont fructifié.

Branches d'un palmier queue-de-poisson

Palmier queue-de-poisson (Caryota urens) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - A. Iatzoura

Étymologie

Caryota vient du grec karion qui désigne la noix, le noyau. Urens, « brûlant », fait référence à la composition chimique de ses fruits provoquant des irritations.

Description et période de floraison

Caryota urens est un palmier mesurant 12 à 20 mètres de haut. Le stipe (« faux tronc ») est unique, gris et couvert d'anneaux très espacés (cicatrices des feuilles tombées). Les feuilles sont bipennées, c'est-à-dire qu'elles sont divisées en folioles qui sont elles-mêmes subdivisées en plusieurs folioles. Les feuilles, d'un vert brillant à profond, peuvent mesurer 3,5 mètres de long. Les folioles triangulaires, à bords partiellement dentées, et disposées par deux, ressemblent à des queues-de-poisson, d'où le surnom de la plante. Les inflorescences pendantes apparaissent à l'aisselle des feuilles successivement du haut du palmier vers le bas. Mesurant jusqu'à 3 mètres de long, ce sont des panicules comptant de très nombreuses petites fleurs blanches. Celles-ci donnent des drupes (fruits charnus à noyau) rouges larges d'1 centimètre. Lorsque les dernières inflorescences, les plus basses, ont fructifié, le palmier meurt. Les graines sont dispersées par le biais des animaux comme les chauves-souris. Les éléphants se régalent aussi de la pulpe et des feuilles.

Exigences écologiques

L'espèce préfère un sol riche en humus et bien drainé (son habitat originel est les clairières des forêts humides). Elle a besoin d'un climat tropical et subtropical.

Utilisations

  • Ornementale.
  • Alimentaire : La sève est extraite des inflorescences pour réaliser un breuvage alcoolisé, un sirop ou du sucre ; la pulpe séchée en poudre est utilisée comme le sagou (fécule alimentaire).
  • Divers : Le tronc est utilisé comme matériau de construction et les fibres des feuilles transformées en cordes, paniers, brosses.

Remarques

Les fruits contiennent des cristaux d'acide oxalique qui peuvent provoquer de graves irritations locales en passant par la peau et les muqueuses.

Photo en pied d'un palmier queue-de-poisson

Palmier queue-de-poisson (Caryota urens) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin
Branches d'un palmier queue-de-poisson

Palmier queue-de-poisson (Caryota urens) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - A. Iatzoura
Catégories

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos plantes
    Feuilles de pittospore du Japon en gros plan
    Jardin des Plantes
    Dahlia imperial en gros plan
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Branches et troncs de bambous géants
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Détail d'une branche de Dahlia arborescent avec ses feuilles et ses fleurs
    Jardin des Plantes
    Trompette des Anges blanche en gros plan
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton