Harmas Jean-Henri Fabre

Ouvert toute l'année

Le rêve de tout naturaliste ? Vivre dans un laboratoire à ciel ouvert, au plus près de son objet d’étude : la faune et la flore. Jean-Henri Fabre l’exauça en 1879, en devenant propriétaire de l’Harmas qui porte aujourd’hui son nom. Voulez-vous visiter ?

Hors du temps

Ceinturée par un vieux mur, la propriété garde l’empreinte du XIXe siècle. Vous entrez par la petite porte, dite « du facteur », utilisée à l’époque par toute la maisonnée. Le domaine d’un hectare, situé dans le village de Sérignan-du-Comtat, à 30 km d’Avignon, comprend à l’arrivée de J.-H. Fabre un mas et une terre en friche – harmas en provençal – dont le naturaliste fit son terrain d’observation. Entomologiste et botaniste, il y a étudié sans répit la flore et les mœurs d’innombrables insectes. Avec sa façade rose et ses volets verts, la demeure nichée au cœur d’une végétation méditerranéenne, a conservé tout son charme. Le Muséum veille sur son atmosphère unique depuis son acquisition en 1922.

Entièrement repensé, le parcours vous guide dans la maison et son jardin, avec un dispositif d’accompagnement sonore émaillé de souvenirs et de citations du naturaliste. Savourez sans modération la magie des lieux  !

Illustre maison

Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Petits carrés et grands troncs

Trois salles historiques vous offrent une immersion dans l’intimité du naturaliste grâce au soin apporté au décor, au mobilier, aux objets patrimoniaux ou encore à l’éclairage. Vous voici dans la salle à manger où, musicien à ses heures, il s’installait à l’harmonium et conviait ses chers amis à sa table. À l’étage de l’aile qu’il a construite, son cabinet de travail, isolé des pièces à vivre, est tout aussi émouvant. Les collections présentées dans les vitrines témoignent de son insatiable curiosité. Comment ne pas l’imaginer, assis à ce bureau, échafaudant ses hypothèses sur les plantes ou les insectes et rédigeant ses Souvenirs entomologiques ?

La salle à manger de l'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Salle Herbier et aquarelles de l'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Dans le Cabinet de travail de L'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

La salle à manger de l'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Œuvre foisonnante

Trois salles contemporaines vous permettent d’en apprendre davantage sur ce touche-à-tout de génie. Découvrez J.-H. Fabre dans sa pratique artistique au service des sciences avec une sélection de feuillets et de dessins issue d'un incroyable herbier de 82 liasses et d’une collection de plus de 650 aquarelles de champignons. Attardez-vous sur sa correspondance avec de grands scientifiques de son époque tels que Charles Darwin, pour ne citer que lui ; mais aussi sur le Fabre poète, écrivain et pédagogue. S’il a enseigné et rédigé une centaine de manuels scolaires et des ouvrages de vulgarisation,  son œuvre écrite la plus remarquable est certainement ses Souvenirs entomologiques, en dix tomes. Enfin, l’héritage de ce naturaliste vous est donné à voir et à écouter avec des interviews de scientifiques et la projection du film Évolution de la Cigale qu’il a réalisé avec son fils.

Cabinet de travail de l'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Jardin domestique

J.-H. Fabre maîtrisait l’art du jardin d’agrément, tout en accueillant la biodiversité. Des milliers de plantes, sélectionnées par les équipes du Muséum d’après ses propres écrits, enrichissent désormais les magnifiques parterres. Près du bassin ou de la fontaine située sur la terrasse, imprégniez-vous de la beauté de son écrin provençal où il faisait bon vivre. Le détour par le verger-potager est instructif. Y sont cultivés des arbres fruitiers locaux et des plantes vivrières et aromatiques. Saurez-vous les reconnaître ?

Le jardin d'agrément de l'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Le jardin d'agrément de l'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Le jardin d'agrément de l'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Bordures de plantes aromatiques dans l'Harmas Jean-Henri Fabre

© MNHN - A. Iatzoura

Friche savante

La visite se poursuit dans l’harmas arbustif qui s’apparente à de la garrigue : les jardiniers du Muséum y privilégient l’introduction d’espèces appréciées des insectes, comme le thym, le romarin, et la coronille. Pénétrez ensuite dans l’harmas arboré riche de chênes verts et kermès, pins d’Alep, pistachiers, figuiers, arbres à perruque et lauriers sauce. Des arbres venus de loin s’invitent aussi, dont le cèdre de l’Atlas et l’arbre à crayon, connu pour son bois dense à l’odeur caractéristique.  

Avez-vous repéré les ingénieux et intrigants dispositifs répartis dans ce jardin ? Nés de l’imagination de J.-H. Fabre pour étudier la petite faune, ils incitent petits et grands à s’adonner à l’activité préférée du célèbre entomologiste : l’observation… !

Place à la convivialité

Consultation d’ouvrages sous l’escalier du hall, blocs de dessin en pas-à-pas inspirés des recherches de J.-H. Fabre dans la salle cinéma, possibilité de faire une pause sur l’une ou l’autre terrasse pour écouter de la poésie ou découvrir le Vaucluse… plusieurs espaces de convivialité invitent à la contemplation, à explorer les alentours ou encore à profiter de la visite en famille.

Guide du Harmas Jean-Henri Fabre

Guide de l'Harmas Jean-Henri Fabre

  • Guide de visite
  • Broché avec rabats
  • 16 × 22 cm
  • 112 pages
  • 14 €
  • 2024

À écouter

Écoutez l'histoire de la cloche de Jean-Henri Fabre racontée par Éric Joly, ancien directeur du Jardin des Plantes, au Muséum.

D'autres histoires fabuleuses sur nos collections sont à retrouver dans Les Curieuses histoires du Muséum, un podcast original co-produit par France Culture et le Muséum national d'Histoire naturelle.

En ce moment

Avatar Harmas Jean-Henri Fabre

Animations, visites guidées, ateliers... Composez votre programme Harmas Jean-Henri Fabre ! 

Une marguerite en vue macro
Comment venir

445 Route d'Orange, 84830 Sérignan-du-Comtat

jhfabre@mnhn.fr

Notes de bas de page