Plante à fleurs

Faux kapokier

Ceiba speciosa (A. St.-Hil.) Ravenna

Le faux kapokier, Ceiba speciosa, est originaire d’Amérique du Sud. La matière cotonneuse des fruits sert d’isolant et de rembourrage (coussins, gilets de sauvetage...). Les graines sont pressées pour extraire une huile comestible.

Fleurs de faux kapokier

Faux kapokier (Ceiba speciosa) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - A. Iatzoura

Étymologie

Ceiba signifie « arbre à coton » en espagnol, speciosa « magnifique » en latin.

Description et période de floraison

Ceiba speciosa est un arbre atteignant généralement 6 à 12 mètres mais pouvant mesurer jusqu'à 25 mètres de haut. Son tronc est légèrement renflé dans sa partie inférieure, d'où parfois le surnom d'« arbre bouteille », et peut atteindre 2 mètres de circonférence. Il est vert et couvert d'épines coniques plus ou moins grandes. Avec l'âge, le tronc et les épines deviennent gris. Les feuilles, caduques, sont palmées et se composent de 5 à 7 folioles lancéolées d'une dizaine de centimètres de long, à bords légèrement dentés. Les feuilles sont portées par un long pétiole.

En Europe, la floraison débute avant que les feuilles ne se soient développées : les branches nues portent de grandes fleurs étoilées dont les cinq pétales sont colorés de rose aux extrémités et de blanc maculé de rouge bordeaux au centre. Les fruits, non comestibles, sont oblongs, verts et pendants. Ils mesurent près de 20 centimètres de long. Quand ils mûrissent, l'enveloppe brunit et s'ouvre pour laisser apparaître une masse cotonneuse dense. Ces fibres soyeuses et blanches entourent les graines, rondes et brunes. Cette particularité lui a donné son nom anglais : silk floss tree signifie « arbre à bourre de soie ».

Exigences écologiques

Il affectionne les sols profonds et bien drainés, humifères et acides. Il préfère une exposition ensoleillée et bien abritée. Il tolère la sécheresse et de brèves gelées mais meurt en dessous de -5°C. Son feuillage est abîmé dès -1°C.

Utilisations

  • Ornementale
  • Artisanale : Le bois souple est travaillé en canots ou en pâte à papier ; la matière cotonneuse des fruits comme isolant et produit de rembourrage (coussins, gilets de sauvetage...).
  • Alimentaire : Les graines sont pressées pour extraire une huile comestible.
Feuillage d'un faux kapokier

Faux kapokier (Ceiba speciosa) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - A. Iatzoura
Fleurs de faux kapokier

Faux kapokier (Ceiba speciosa) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - A. Iatzoura
Fleurs de faux kapokier en gros plan

 Faux kapokier (Ceiba speciosa) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin
Fleurs de faux kapokier

 Faux kapokier (Ceiba speciosa) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin
Fleur de faux kapokier en gros plan

Faux kapokier (Ceiba speciosa) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - A. Iatzoura

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos plantes
    Photo en pied d'un latanier de Chine
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Photo de fleurs d'un arbre de Judée
    Jardin des Plantes
    Feuilles d'un igname de Chine
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Oiseau de paradis blanc sur fond noir
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Fleurs rouges de fuchsia à grandes fleurs
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton