Plante à fleurs

Aristoloche géante

Aristolochia gigantea Hook.

Cette vigoureuse plante grimpante aux inflorescences spectaculaires est originaire d’Amérique du Sud. Les fleurs solitaires qui peuvent atteindre une taille exceptionnelle de 30 cm de long sont de couleur lie de vin veiné de crème, et présentent une stratégie particulière de pollinisation.

Cœur d'une fleur d'aristoloche géante

Aristoloche géante (Aristolochia gigantea) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - A. Iatzoura

Étymologie

Aristolochia est composé de aristos (« meilleur » en grec) et de locheia (qui désigne le flux sanguin après l'accouchement, aujourd'hui appelé lochies). Gigantea signifie « géant ».

Description et période de floraison

C'est une liane qui peut atteindre rapidement une dizaine de mètres, plus rarement 20 mètres de haut. Ses jeunes tiges fines s'enroulent autour de tout support à proximité. Son feuillage persistant, vert clair, dense, est composé de feuilles en forme de coeur, couvertes de poils blancs en-dessous. Les fleurs, solitaires, sont constituées d'un grand limbe étalé d'aspect froissé et d'un tube coudé. Elles ont une taille remarquable (30 cm de long, 15 cm de large) et une couleur lie de vin, veinée de couleur crème. Les fruits sont des capsules qui éclatent à maturité, en prenant une forme de parachute inversé, pour libérer des graines plates et semblables à du papier. A noter que la fleur a une stratégie particulière de pollinisation. Les insectes chargés de pollen s'introduisent dans la fleur, attirés par ses odeurs d'ammoniaque. Ils y sont alors retenus prisonniers par les poils couvrant l'intérieur du tube floral. Ce n'est que lorsque la pollinisation est réalisée que les poils se flétrissent pour libérer l'insecte. En partant celui-ci se charge de pollen, prêt à s'envoler vers une nouvelle fleur.

Exigences écologiques

Elle a besoin d'un sol bien drainé et d'une exposition ensoleillée à ombragée.

Utilisations

Ornementale

Remarques

Toute la plante est toxique ! On tire des plantes de cette famille l'acide aristolochique, substance toxique et cancérigène interdite dans de nombreux pays européens, dont la France.

Fleurs d'aristoloche géante

 Aristoloche géante (Aristolochia gigantea) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos plantes
    Grappe de fleurs blanches sur des branches de xanthoceras à feuilles de sorbier
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Roses centfeuilles en gros plan
    Jardin des Plantes
    Détail d'une fleur jaune de Genêt ananas
    Jardin des Plantes
    Fleurs rouges de ricin commun
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Détail d'une branche de Dahlia arborescent avec ses feuilles et ses fleurs
    Jardin des Plantes