Carapaces et sortilèges

Exposition

Du 14 juin 2017 au 31 janvier 2018, l’Harmas expose trente sculptures de François Chapelain-Midy (1937-2007). Célèbre plasticien formé à l’École Boulle, il a pratiqué la taxidermie, la restauration et le soclage de minéraux et d’art primitif. 


François Chapelain-Midy a travaillé comme décorateur pour le théâtre et les musées. En parallèle, cet artiste a développé une œuvre sculptée largement inspirée de la nature et en particulier des insectes. Présenter certaines de ces plus belles pièces dans l’Harmas Jean-Henri Fabre devient alors « naturel ». Ces insectes rêvés, figés dans le bronze, énumèrent un bestiaire entomologique ciselé, patiné. Ce sont des êtres stylisés, agrandis, adoucis par la matière qui évoque le cuir ou l’ébène pour prendre l’allure de pièces d’orfèvrerie. Ardant défenseur de la nature, Chapelain-Midy lui rend hommage : « l’Homme se prend pour un être supérieur - il faut le remettre à sa place ».

Réparties dans la maison et le jardin, les sculptures seront à contempler au détour d’une allée, entre les objets laissés par Fabre, fil rouge d’une visite de découverte ou renouvelée de l’Harmas.


à voir aussi...