Le savonnier Koelreuteria paniculata est un arbre caduc à port étalé et à cime arrondie et dense. Introduit en France par Louis de Vilmorin en 1789, cette espèce très rustique a une très belle floraison jaune au début de l’été. En automne, le feuillage se pare de magnifiques couleurs dorées. Ce nom a été donné à cet arbre par un botaniste russe, Erich Laxmann, en hommage à J.G. Koelreuter (1732-1806), professeur de sciences naturelles à Karlsruhe, qui découvrit le rôle des insectes dans la pollinisation croisée. Il tient son nom vernaculaire de savonnier au fait que l’écorce et le fruit contiennent de la saponine, un savon naturel.


Fiche d'identité

Nom vernaculaire Savonnier
Nom scientifique Koelreuteria paniculata

Taxonomie

Règne Plantes - Clade des Plantes Vasculaires
Classe Dicotylédones (Angiospermes) - Clade des Dicotylédones vraies, Clade des Rosidées, Clade des Malvidées
Ordre Sapindales
Famille Sapindaceae
Genre Koelreuteria
Espèce em>Koelreuteria paniculata Auteur : Laxm.

Informations détaillées

Taille 8 à 15 m.de haut.
Feuilles alternes, pennées mais parfois bipennées, mesurant jusqu’à 40 cm de long. Les 7 à 15 folioles sont dentelées. Le feuillage prend en automne de belles couleurs jaunes et rouges.
Tronc brun plus ou moins pâle, le tronc est fissuré.
Fleurs les petites fleurs jaunes forment, à l’extrémité des rameaux, de grandes panicules dressées d’une trentaine de centimètres de long.
Fruits les fruits qui restent sur l’arbre tout l’hiver sont formés de 3 vésicules renflées comme des lampions et contenant chacune une graine rougeâtre.
Répartition géographique Asie tempérée : nord de la Chine, Corée
Période de floraison de juillet à août

USAGES ET TRADITIONS

Les graines sphériques, noires et dures sont utilisées en Asie comme perles de chapelets.

DANS LE JARDIN

Dans le Jardin des Plantes

  • Floraison : juillet-août
  • Intérêt ornemental : ce bel arbre est aussi décoratif lors de sa floraison que par son feuillage d’automne ou lorsque ses fruits arrivent à maturité et restent accrochés sur les branches.

Conseils de jardinier
Il peut être planté dans de petits jardins, en tout terrain mais il préfère les sols légers, frais et légèrement calcaires en situation ensoleillée. Il est très rustique. Multiplication par semis au printemps après stratification ou directement sous abri après récolte des graines à maturité, ou éventuellement par boutures de racines ou marcottage.

Autres spécimens de la collection

  • Viorne odorante © MNHN – Patrick Lafaite

    Viorne odorante

    Si environ 200 espèces de viornes (Viburnum) sont répertoriées, seule une vingtaine présente un intérêt horticole, comme le Viburnum farreri

  • Thym commun © MNHN – Olivier Borderie

    Thym commun

    Le thym commun Thymus vulgaris est un sous-arbrisseau vivace et dense, typiquement méditerranéen, très aromatique, appréciant les terrains secs et e