Plante à fleurs

Coca

Erythroxylum coca Lam.

La coca, Erythroxylum coca, est originaire des régions des Andes. La coca est surtout connue dans le monde sous forme de drogue. Mais dans ses régions d'origine, elle est plus ou moins autorisée dans le cadre d'un usage traditionnel uniquement (maté, applications médicinales...).

Fleur blanche de coca en gros plan

Coca (Erythroxylum coca) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin

Étymologie

Erythroxylum, c'est-à-dire « bois (xulon en grec) rouge (eruthros en grec) », fait référence à son écorce. Le terme coca vient du quechua kuka.

Description et période de floraison

C'est un arbuste mesurant 2 à 3 mètres en culture, près de 6 mètres à l'état sauvage. Les branches sont brun rougeâtre. Elles portent des feuilles alternes, de teinte vert clair, ovales à elliptiques et mesurant de 2 à 7 cm. À la face inférieure de la feuille, deux lignes courbes, de part et d'autre de la nervure principale, délimitent une bande centrale plus claire. Séchées, les feuilles exhalent une odeur aromatique parfois proche du thé. Les fleurs blanches à cinq pétales, en forme de petites étoiles, sont portées en petits groupes à l'aisselle des feuilles. Les fruits sont des baies oblongues et rouges.

Exigences écologiques

Il préfère les sols acides et s'épanouit entre 300 et 2 000 m d'altitude.

Utilisations

  • Culturelle : Les feuilles sont mastiquées, infusées ou chiquées (dans une pâte masticatoire avec des cendres de pommes de terre et de bananes).
  • Médicinale : Les feuilles sont consommées pour divers principes actifs : cocaïne, ecgonine (qui a un effet énergisant) et des minéraux et oligo-éléments (calcium, phosphore, vitamine E, magnésium, fer...).
  • Rituelle : La plante est sacrée pour les peuples amérindiens et utilisée depuis 5 000 ans dans des cérémonies religieuses pour entrer en contact avec les divinités et esprits (Mama Coca, déesse de la santé et de la joie, est fille de Pachamama, la Terre-Mère).

Remarques

La coca est surtout connue dans le monde sous forme de drogue : la cocaïne, alcaloïde extrait de la feuille (depuis le XIXe siècle) par des processus chimiques complexes, objet de nombreux trafics, surtout en Amérique du Sud. Dans ses régions d'origine, la culture de la coca est plus ou moins autorisée dans le cadre d'un usage traditionnel uniquement (maté, applications médicinales...).

Branche de coca

Coca (Erythroxylum coca) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin
Feuilles d'un coca portant un fruit

Coca (Erythroxylum coca) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin
Fleur blanche de coca en gros plan

Coca (Erythroxylum coca) - Jardin botanique Val Rahmeh-Menton

© MNHN - C. Joulin

Notes de bas de page

    Dans la même catégorie

    Nos plantes
    Feuilles de menthe poivrée en gros plan
    Jardin des Plantes
    Fleurs de faux kapokier
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Fleurs de yucca géant
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Branches d'arbre à papier de riz et leurs feuilles
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton
    Fleurs de Chinese Glory Bower
    Jardin botanique Val Rahmeh-Menton