Institution

Solidarité avec l’Ukraine

10 mars 2022

Le Muséum national d’Histoire naturelle exprime son entière solidarité avec le peuple ukrainien et se mobilise pour soutenir les communautés scientifiques touchées par ce conflit.

Le Muséum national d'Histoire naturelle témoigne son soutien aux Ukrainiennes et Ukrainiens dans les épreuves terribles que traverse leur pays. Le Muséum condamne fermement l’invasion Russe et déplore l’ensemble des conséquences humaines tragiques d’un tel conflit tout comme les destructions délibérées d’infrastructures civiles.

Conformément aux orientations prises par les autorités, le Muséum décide de suspendre jusqu’à nouvel ordre toute nouvelle initiative ou collaboration scientifique bilatérale avec la Russie et annule tous les événements à venir impliquant ce pays.

    Science sans frontières

    En soutien à la communauté scientifique ukrainienne, le Muséum s’inscrit dans le Programme PAUSE (Programme national d’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil) lancé par le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation ouvrant un appel spécial d’aide en urgence aux chercheurs et chercheuses ukrainiens en danger.

    PAUSE – Solidarité Ukraine

    La communauté scientifique russe est loin d’être unanimement en soutien de cette guerre et un nombre important de chercheurs et de scientifiques russes condamnent cette invasion. Le Muséum permet ainsi aux étudiants comme aux enseignants chercheurs russes qui travaillent au sein des unités de recherche de poursuivre leurs activités.

    Les musées, gardiens d’un patrimoine naturel et culturel commun

    En tant qu’institution muséale, le Muséum s’inscrit également dans la déclaration en soutien à l’Ukraine du Conseil international des musées (ICOM) :

    « Toutes actions contraires au maintien des bonnes relations et de la paix, particulièrement, l’invasion armée d’un pays, doivent être résolument condamnées. Les musées sont les gardiens de notre patrimoine culturel commun et préservent également les témoignages des périodes sombres de notre histoire ; ils doivent être les premiers à porter l’espoir qu’elles ne se répètent pas. »

    Notes de bas de page