Rencontre

Sols

Lundi 22 novembre 2021

À la recherche du pétrichor et autres protocoles d’explorations sensibles des sols

Au XIXe siècle, nombres de scientifiques se tournent vers le sol des villes, analysant leurs émanations olfactives jugées responsables de la propagation d’infections. Le chimiste Michel-Eugène Chevreul présenta ainsi son mémoire sur les sols parisiens comme un « travail d'hygiène publique ». Ces préoccupations débouchèrent sur le scellement des villes, la disparition du sol et de la boue.

Dans une démarche associant l’anthropologie, l’écologie et l’art contemporain, le collectif Chaoïdes et le Muséum national d’Histoire naturelle proposent d’interroger les complexités de nos relations au sol.
Dans l’auditorium transformé en cabinet d’alchimie contemporain, les voix s’entremêleront dans une invitation à se rapprocher de manières sensibles du sol, tout en envisageant les sols urbains en termes de relations auxquelles nous sommes intimement liés.

Avec : 
Marine Legrand, écrivaine, anthropologue, Ocapi, Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu) ;
Germain Meulemans, anthropologue, Centre Alexandre-Koyré
Anaïs Tondeur, artiste
Alan Vergnes, écologue, Université Paul-Valéry Montpellier 3, Centre d'Écologie Fonctionnelle et Évolutive (CEFE)

Lundi 22 novembre 2021 - 19h - Durée : 1h - Auditorium de la Grande Galerie de l'Évolution

Autour de l’événement

Notes de bas de page

    Vous aimerez aussi

    Expositions, animations, visites guidées, conférences ou films… Vous avez le choix entre de multiples activités !