Spécimen naturalisé

Grand Pingouin

Pinguinus impennis

Ce Grand Pingouin naturalisé est l’un des derniers représentants de son espèce, disparue à la fin du XIXe siècle, victime de la chasse et de la collecte de ses œufs.

Grand pingouin

© MNHN

Origines et disparition du Grand Pingouin

À la différence des macareux et des guillemots, dont il est un proche parent, le Grand Pingouin était incapable de voler mais il était un excellent nageur. À l’encontre d’une erreur courante de terminologie, les pingouins de l’hémisphère Nord et les manchots de l’hémisphère Sud ne sont pas directement apparentés, et même non classés dans les mêmes ordres d’oiseaux. Le Grand Pingouin était largement répandu dans l’Atlantique Nord, où il constituait des colonies denses au moment de la reproduction. Haut d’environ 80 cm et pesant quelque 5 kg, il a représenté une source de nourriture pour les Hommes dès la Préhistoire, comme en témoignent les restes retrouvés dans de nombreux sites archéologiques.

Spécimen naturalisé de Grand pingouin, photographie de Pierre Petit (1831 - 1909) vers 1880

Spécimen naturalisé de Grand pingouin, photographie de Pierre Petit (1831 - 1909) vers 1880

© MNHN
Aller plus loin

Notes de bas de page