Roche

Microbialite

Cet échantillon contient un fossile de tapis microbiens qui témoignent du type de vie sévissant à la surface de la planète il y a 2,4 milliards d’années.

Microbialite - Muséum national d'Histoire naturelle

© MNHN - A. Iatzoura

La roche finement laminée en forme domale constitue un fossile de stromatolite, anciens tapis microbiens photosynthétiques. Les stromatolites représentent une des plus anciennes traces de vie sur notre planète.

En plus de favoriser la précipitation de carbonates et le stockage à long terme du dioxyde de carbone atmosphérique, ces tapis microbiens sont photosynthétiques, d’où leur croissance verticale qui leur permet de capter un maximum de rayons solaires. Ils ont joué un rôle prépondérant dans l’établissement d’une atmosphère riche en dioxygène, nécessaire à l’établissement et l’émergence de formes de vie complexes.

La surface noire correspond à la patine créée par l’érosion. Elle est riche en manganèse et oxydes de fer et est caractéristique des environnements désertiques. La structure domale concave vers le bas est entourée d’une matrice gréseuse, ancien sable consolidé.

On retrouve des stromatolites actuels de morphologie similaire dans la baie des Requins en Australie (Shark Bay).

Pierre Sans-Jofre

Notes de bas de page