Fresque

Fragment de paroi ornée

Ce fragment de paroi calcaire, orné de peinture polychrome, est attribué à la couche 4 (Gravettien moyen). Provenant de l’érosion de l’abri, il atteste une ornementation de cette paroi de l’abri durant l’occupation de la couche 4.

Fragment de paroi à peinture polychrome sur fond noir

Fragment de paroi à peinture polychrome (EC-4-1111) Abri Pataud, couche 4, Gravettien moyen

© MNHN - J.-C. Domenech

Ce fragment de paroi orné a une forme très irrégulière, avec des bords très écaillés (dimensions maximales : 217 x 172 x 75 mm). Sa face supérieure est irrégulière et présente des enlèvements dus à l’érosion.

Les motifs présents sur l’ensemble de la face sont constitués de six traits noirs, d’un cercle noir qui se superposent à une nappe rouge. Une grande partie de la surface est couverte par la nappe rouge. Le cercle noir, d’un diamètre de 157 mm est situé au centre de la surface, alors que les traits noirs se situent plutôt dans les périphéries.

Les surfaces latérales de cet objet sont clairement des surfaces de fracture qui recoupent nettement le décor peint. Il s’agit donc bien d’un fragment de paroi détaché après la réalisation du décor.

Les motifs présents sur cet objet ne sont qu’une petite partie d’un motif nettement plus grand, probablement figuratif, qui a été totalement détruit par l’érosion de la paroi.

Le fragment présenté ici appartient à un ensemble de plus de 1 400 fragments de calcaire ornés découvert lors de la fouille Movius. Ces fragments issus de l’érosion de la paroi par le gel étaient présents dans tous les niveaux gravettiens de l’abri Pataud (couches 5 à 2) attestant d’ornementations successives de la paroi de l’abri tout au long de cette période.

Ces décors comprennent de la peinture polychrome comme sur le fragment présenté ici, du dessin essentiellement au trait noir, des aplats rouges semblant correspondre à un badigeon de la paroi, ou encore des traits de gravure et des traces d’aménagements de la paroi correspondant probablement à de la sculpture.

D’après V. Nivelle, 2003

Notes de bas de page