Parure

Plaque d’ivoire perforée

Cette plaque rectangulaire en ivoire de mammouth porte une perforation de grandes dimensions (19 mm de diamètre), cassée au niveau de la perforation.

Plaque d'ivoire perforée sur fond noir

Plaque d’ivoire perforée (11-3094) Abri Pataud, couche 11, Aurignacien ancien

© MNHN - J.-C. Domenech

Il s’agit d’une plaque en ivoire de mammouth, de forme rectangulaire, dont la perforation circulaire est brisée. Ses dimensions de 68 par 46 mm, pour une épaisseur de 12 mm, ainsi que celles de sa perforation (diamètre d’environ 19 mm), en font un objet exceptionnel. Le caractère exceptionnel de cet objet est également souligné par la matière première utilisée pour sa réalisation. En effet, l’ivoire de Mammouth est très rare dans les niveaux aurignaciens de l’abri Pataud où il est le plus souvent réservé à la confection d’éléments de parure, objets symboliques et à caractère social.

Selon les travaux d’Y. Taborin (1995), cette plaque perforée trouve sa place parmi les pendeloques allongées plates à bords parallèles. Cependant, étant donné ses dimensions et surtout celles de sa perforation il est possible d’émettre des réserves quant à sa nature d’ "objet à suspendre".

Une autre hypothèse se dégage de sa comparaison avec les anneaux en ivoire découverts dans les couches VII (Aurignacien) et X  (Châtelperronien) d’Arcy-sur-Cure (Yonne). La plaque perforée de l’abri Pataud pourrait correspondre à une première étape dans la chaîne opératoire de production d’un contour découpé.

Notes de bas de page