Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée

Avis aux amateurs d’os en tout genre ! La Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée, haut-lieu fait d’os et d’organes, offrent le spectacle de deux mondes complémentaires : les vertébrés présents dans la nature et les êtres vivants disparus de la planète.

Accessible aux visiteurs à mobilité réduiteAccessible aux visiteurs aveugles et malvoyantsAccessible aux visiteurs déficients intellectuelsAccessible aux visiteurs sourds et malentendants

Galerie de Paléontologie et d'Anatomie comparée - bande annonce

Observez et comparez !
Plus qu’une réserve ouverte, la Galerie d’Anatomie comparée rassemble des spécimens ayant servi à l’élaboration des fondements de la discipline. En observant les quelque 650 squelettes réunis, on décrypte, on compare. A partir de l’organisation du squelette, commune à tous les vertébrés, on voit les différences entre les groupes : poissons, amphibiens, reptiles, oiseaux et mammifères. Comment s’articule une patte de hérisson, une aile d'oiseau ou un membre de tortue ? Où se logent les narines et les yeux dans le crâne de la baleine ? En confrontant les tailles et les formes on reconnait les adaptations aux milieux de vie et on comprend comment il est possible de vivre sur terre, dans l’air ou dans l’eau. En observant les séries d’organes : poumons, cœurs ou foies… on découvre les fonctions : respiration, circulation, digestion…

Chevauchée squelettique
Dès l’entrée, sans doute serez-vous saisi par ce troupeau impressionnant de squelettes d’animaux sauvages carnivores et herbivores, les mammifères marins fermant la marche. Rendez-vous devant le plus grand spécimen exposé, celui d'un rorqual mesurant près de 20 mètres de long ! Le lieu détient des espèces rares comme l'okapi d’Afrique ou le narval, des animaux disparus comme la rhytine de Steller éteinte depuis 1768 et le loup marsupial depuis 1961. Ne manquez pas les plus célèbres, notamment le squelette du rhinocéros ayant appartenu à Louis XV. Armée de squelettes, bataillon de moulages et de viscères constituent la spectaculaire réunion d’organismes collectés à l’échelle de la planète. Parmi eux, certains sont encore plus précieux que d’autres. Ce sont les types, c’est-à-dire les premiers spécimens décrits par la communauté scientifique. Mais il est temps d’accéder à l’étage de la paléontologie.

Un voyage de 540 millions d’années
Vous voilà propulsé "voyageur du temps" dans la Galerie de Paléontologie ! En suivant l’itinéraire chronologique proposé, vous traversez les étapes de l’histoire de la vie, des périodes les plus anciennes aux plus récentes. Admirez sans réserve les fameux fossiles de l’ère paléozoïque (- 540 à - 250 millions d’années), comme le gigantesque Dunkleosteus. L’ère mésozoïque (- 250 à - 65 millions d’années) signe l’âge d’or des dinosaures : Diplodocus, Iguanodon, Carnotaurus, Triceratops… Contemporain de ces animaux, se tient Sarcosuchus, crocodile géant à la dentition effrayante ! A leurs côtés, les mammifères du Cénozoïque (- 65 millions d’années à nos jours) témoignent de l’évolution de la biodiversité. L’épopée des équidés depuis Hyracotherium, des proboscidiens depuis Phosphatherium et des primates depuis Aegyptopithecus est ainsi retracée.

Le monde des invertébrés et des plantes fossiles
En levant les yeux, vous apercevez le niveau supérieur qui forme une mezzanine tout autour de la galerie. Là est installé un inventaire des innombrables invertébrés qui ont peuplé la planète depuis 3,5 milliards d’années. Plusieurs centaines de spécimens sont réunis. Une mine de renseignements pour les amateurs de bivalves, gastéropodes, échinodermes et autres ammonites… Une partie de la mezzanine, réaménagée en 2013, est également consacrée aux fossiles de plantes. Une sélection de spécimens illustre les grands groupes végétaux apparus au cours du temps et détaille les principaux caractères qu'ils ont pu acquérir.

La compagnie des os
Les collections d’Anatomie comparée et de Paléontologie sont abritées par une superbe bâtisse de brique, de métal et de verre construite par l’architecte Ferdinand Dutert et ouverte en 1898 en vue de l’Exposition universelle de 1900. Longue de près de 80 mètres, la structure est ornée de nombreuses sculptures d’inspiration naturaliste. Laissez-vous guider par le spectacle fascinant de ces mondes d’hier et d’aujourd’hui…
 

Paléo Muséum : découvrez l’application mobile d’aide à la visite de la Galerie de Paléontologie
Téléchargez l’application mobile de la Galerie de Paléontologie pour découvrir ou redécouvrir cet espace hors du temps à travers un parcours original riche en contenus complémentaires. L’application présente 24 animaux fossiles exposés in situ et permet ainsi à l’utilisateur d’enrichir sa visite et d’approfondir vos connaissances.