La synthèse moderne, hier et aujourd’hui

Conférence

Accessible aux visiteurs à mobilité réduite

La "Synthèse moderne" désigne rétrospectivement un événement historique complexe qui a eu deux aspects — institutionnel (convergence de disciplines), et théorique (la sélection, opérant sur la variation génétique, est l'agent principal de l'évolution). Une enquête bibliométrique examine le sort de ces deux dimensions de 1940 à aujourd'hui.


Titre d'un livre de Julian Huxley, la "Synthèse moderne" (1942) renvoie aujourd'hui à un événement complexe qui s'est déroulé entre 1930 et 1950. Institutionnellement, la Synthèse a consisté en une convergence de disciplines, dont la liste a varié dès l'origine selon les auteurs. Théoriquement, elle s'est résumée en une formule monotone, selon laquelle la sélection naturelle, opérant sur la variation génétique, est l'agent principal de l'évolution. Après avoir décrit cet événement historique (Qui? Quand? Quoi? Où?), j'utilise des données bibliométriques pour retracer le sort de la Synthèse moderne de 1950 à nos jours. Une enquête sur les périodiques dédiés à l'évolution révèle la transformation du profil disciplinaire de la synthèse de 1947 à nos jours. Puis j'examine les occurrences de quelques mots-clés tels que "Darwin", "Synthèse", "sélection naturelle" pour évaluer dans quelle mesure son identité intellectuelle a changé.


Références bibliographiques

Dollo, L., 1893. Les lois de l’évolution. Bulletin de la Société Belge de géologie, paleontologie, et hydrologie, 7: 164-166

Gould, S. J. 1970. Dollo on Dollo’s Law: Irreversibility and the Status of Evolutionary Laws. Journal of the history of biology, 3, 2: 189-212.

Goux, J. M. 1979. Les modèles en génétique des populations. In: P. Delattre & M. Thellier, eds., Élaboration et justification des modèles: applications en biologie, Vol. II. Paris: Maloine, pp. 565-571.


Ils participent à l'événement

  • Jean Gayon

    Jean Gayon
    Professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre senior de l'Institut Universitaire de France, Directeur de l'Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques (Paris1/CNRS/ENS)
    Paris 1/CNRS/ENS


    Les travaux de Jean Gayon ont principalement porté sur l'histoire de la biologie contemporaine (théorie de l'évolution, génétique, biométrie), et la philosophie de la biologie. Il est actuellement Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur de l'Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques (Paris 1/CNRS/ENS).


La fiche de l'événement

Thématique scientifique ou vulgarisée

  • Biologie