Soirée Prédateurs

Conférence

Une programmation particulière de conférences, films ou activités pour les enfants accompagne l'exposition temporaire Espèces d'Ours !


Durant cette soirée, nous vous proposons une table-ronde suivie de promenades guidées dans la Grande Galerie de l'Évolution du Muséum national d'Histoire naturelle. Les thèmes abordées lors du débat sont la diversité des mammifères et leur conservation, le mode de vie des ours, et enfin la relation homme-animal de la préhistoire à nos jours.

Suite à la table-ronde, vous déambulerez dans l'exposition temporaire Espèces d'Ours !, et à travers l'exposition permanente de la Grande Galerie de l'Évolution.

Cette expérience immersive vous offrira la possibilité d'interagir directement avec les concepteurs les scientifiques impliqués et les médiateurs du Muséum.

Invités : 

  • Patrick Haffner, mammalogiste, conseiller scientifique de l’exposition, Muséum
  • Didier Julien-Laferrière, muséographe, concepteur de l’exposition, Muséum
  • Yvon Le Maho, écophysiologiste, commissaire scientifique de l’exposition, Université de Strasbourg
  • Patrick Paillet, préhistorien, conseiller scientifique de l’exposition, Muséum
  • Marylène Patou-Mathis, archéozoologue, conseillère scientifique de l’exposition, Muséum
  • Géraldine Veron, zoologiste, commissaire scientifique de l’exposition, Muséum

Pré-inscription à partir du 17 mars.


Ils participent à l'événement

  • Patrick Haffner

    Patrick Haffner
    Chef du pôle Espèces au Service du Patrimoine naturel, mammalogiste, membre de la SFEPM
    Muséum national d'Histoire naturelle


    Mammalogiste de formation, Patrick Haffner est chef du Pôle Espèces au service du Patrimoine naturel (MNHN). Ses études l’ont mené dans les années 80 à l’université de Pau, l’occasion pour lui de rechercher les traces des derniers Ours des Pyrénées. Membre de la Société française pour l’Etude et la Protection des Mammifères, il est également l’auteur de plusieurs livres sur les Mammifères.


  • Didier Julien-Laferrière

    Didier Julien-Laferrière
    Muséographe, concepteur d'exposition
    Muséum national d'Histoire naturelle


    "J’ai fait mes études universitaires en écologie à Paris, à l’université Paris XIII et au Muséum national d’Histoire naturelle. L’ouverture de la Grande Galerie de l’Évolution en 1994 m’a donné l’occasion de raconter la science et la nature au plus grand nombre à travers la conception d’expositions. Depuis, c’est là que j’officie comme muséographe, en enchainant les projets d’expositions permanentes (Galerie des enfants, rénovation de "La planète aujourd'hui") ou temporaires (de la première "grande" exposition temporaire de la Grande Galerie de l'Évolution consacrée à la forêt ("Forêts du monde, forêts des hommes") à l'actuelle consacrée aux ours)."


  • Yvon Le Maho

    Yvon Le Maho
    Directeur de Recherche, Ecophysiologiste
    CNRS et Université de Strasbourg


    Commissaire avec Géraldine Véron de la nouvelle exposition de la Grande Galerie du Muséum sur les ours, Président du Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et la Biodiversité auprès des Ministres de l’Ecologie depuis 2005, j’ai également présidé l’expertise collective réalisée dans le cadre du Muséum sur le rôle et les perspectives de la population d’ours bruns dans les Pyrénées. Je suis également à l’origine du projet dans lequel sont impliquées les équipes strasbourgeoises et lyonnaises avec des équipes scandinaves, projet qui a été conçu et développé par deux de mes anciens élèves, Stéphane Blanc, Directeur de recherche au CNRS et Fabrice Bertile, Chargé de recherche au CNRS. Avec les directeurs des deux autres laboratoires concernés, j’ai été à l’origine de la création de l’institut Pluridisciplinaire Hubert Curien qui joue un rôle essentiel en facilitant le cadre interdisciplinaire des recherches.


  • Patrick Paillet

    Patrick Paillet
    Maître de conférences, préhistorien, Département de Préhistoire, UMR 7194 (Histoire naturelle de l’Homme préhistorique)
    Muséum national d'Histoire naturelle


    "Plasticien, puis Préhistorien de formation, je me suis spécialisé dans l’étude des comportements et représentations symboliques des hommes modernes de la Préhistoire (Paléolithique et plus récente), notamment dans leurs expressions graphiques et plastiques. L’art rupestre et pariétal (sites à l’air libre, sous abris et grottes ornées) et l’art mobilier préhistoriques (objets ornés) constituent mon quotidien de chercheur. J’explore aujourd’hui les relations homme-animal dans le champ des représentations, après avoir développé une approche naturaliste du bestiaire paléolithique."


  • Marylène Patou-Mathis

    Marylène Patou-Mathis
    Archéozoologue
    Muséum national d'Histoire naturelle


    "Après une licence et une maîtrise de Géologie à l'Université P. et M. Curie (Paris VI), je me suis spécialisée en Préhistoire (D.E.A. de Géologie du Quaternaire, Paléontologie Humaine, Préhistoire à Paris VI en 1981). Passionnée par les comportements des Hommes préhistoriques, en particulier des Néanderthaliens, je passe une thèse de doctorat Préhistoire, toujours à Paris VI, en 1984. Avant de rentrer au CNRS, je pars vivre 3 mois chez les Bushmen, chasseurs-cueilleurs du Kalahari (Botswana), rencontre qui m'a fortement marquée (Une mort annoncé, publié aux éditions Perrin). Recrutée au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) en octobre 1989, je suis aujourd'hui directrice de recherche et travaille au sein du Département préhistoire du Muséum national d'Histoire naturelle. Préhistorienne, ma spécialité, l'archéozoologie, consiste, à partir de l'analyse des ossements de grands mammifères découverts dans des sites préhistoriques, à reconstituer les comportements de subsistance des Néanderthaliens et des premiers Hommes modernes d'Europe."


  • Géraldine Veron

    Géraldine Veron
    Zoologiste
    Muséum national d'Histoire naturelle


    "Je suis professeur du Muséum, au sein de l'Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité, et chargée de conservation des collections de mammifères. Mes travaux portent principalement sur la biogéographie, systématique et conservation des carnivores. Mes travaux de terrain se font principalement en Asie du sud-est. Nous avons pu étudier l'impact de la dégradation ou de la disparition des habitats sur la répartition des prédateurs, en particulier le développement des plantations de palmier à huile. Les résultats de nos travaux permettent notamment de ré-évaluer le cas échéant le statut de conservation des carnivores."


La fiche de l'événement

Thématique scientifique ou vulgarisée

  • Biologie