Voyage au cœur du plancton

Rencontre

L’étude des écosystèmes côtiers nécessite d’observer le milieu sur le long terme.


Depuis 2014 la station marine de Concarneau conduit des recherches sur les larves de poissons océaniques, notamment à travers des programmes de science participative. Cela permet de récolter des larves qui aident les chercheurs à décrire les stades précoces de la vie des poissons et permet d’alimenter la collection du Muséum.

« Objectif Plancton », initié par Océanopolis, avec la participation de la station marine de Concarneau et d’autres partenaires, est un programme de science participative original. L’échantillonnage du plancton est réalisé en différents points de manière simultanée. Quels sont les premiers résultats ? Témoignages en images avec de superbes photographies complémentaires à celles exposées sur les grilles de l’école de botanique de Jardin des Plantes et commentées par les auteurs.

Cyril Gallut, biologiste marin, Sorbonne Université
Nalani Schnell, ichtyologue, Muséum

Biographie des intervenants :

Cyril Gallut est maître de conférences à Sorbonne Université au sein de l’institut de systématique, évolution, biodiversité ISYEB. Il mène ses recherches à la station marine de Concarneau où il étudie d’une part l’écologie des fonds marins de l’océan Austral et d’autre part l’évolution des poissons téléostéens par des approches génétiques.

Nalani K. Schnell-Aurahs est maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle et chargée de collection des larves de poissons. Elle mène son travail sur les poissons à la station marine de Concarneau. Particulièrement intéressée par l'anatomie et la phylogénie des poissons, elle est spécialiste de l'identification et de la description anatomique des premiers stades de la vie des poissons.


En quoi consiste le métier de Nalani Schnell ?

Étude morphologique des larves


Tout public

à voir aussi...