[Reporté] Du jardin vers le monde et du monde au jardin

Conférence

Une journée d'études pour explorer les rapports entre la cartographie et l’histoire naturelle.


Les jardins naturalistes, botaniques et zoologiques, partagent avec la cartographie la volonté de décrire le monde de manière à la fois exhaustive et ordonnée. Les échelles, les matériaux, les apparences de la représentation sont certes différents. Mais il s’agit bien, dans la carte comme dans le jardin, d’élaborer une image du monde qui puisse être lisible par tout un chacun. Cartes et jardins font partie de ce grand effort scientifique qui consiste à faire voir et faire comprendre le monde et ses espaces, naturels et humains.

La journée d’études organisée conjointement par la Commission « Histoire » du Comité Français de Cartographie et la Direction des bibliothèques du Muséum national d’Histoire naturelle se propose d’explorer les rapports qui se sont noués entre la cartographie et le jardin, notamment au Jardin des Plantes, du point de vue de l’acquisition, de l’organisation, de la représentation et de la diffusion des connaissances naturelles.

Vendredi 4 décembre 2020, de 9 h 30 à 18 h 15, dans l'auditorium de la Grande Galerie de l'Évolution (Jardin des Plantes). Entrée libre sur inscription et dans la limite des places disponibles.

S'inscrire

Programme

9 h Accueil – café

9 h 30 Introduction par Eric Joly, délégué à l'éthique et chargé des indicateurs de l'empreinte écologique du Muséum et Jean-Marc Besse, président de la commission ‘histoire’ du CFC

Première session : le jardin et la carte sous la présidence d’Emmanuelle Vagnon, chercheuse au LAMOP CNRS/Paris 1

10 h Agnès de Vachat, chercheuse associée, ENS du Paysage (Versailles) - Le jardin médiéval, une image du monde
10 h 30 Mariana Sánchez, doctorante, Université Paris-Diderot - Entre l’Espagne et la France, le jardin monastique de El Escorial
11 h 15 Julien Brault, conservateur, Bibliothèque du Muséum national d’Histoire naturelle - Les embellissements du Jardin des Plantes à Paris sous la Monarchie de Juillet : l’ambition architecturale d’un Jardin-Monde.
11 h 45 Dominique Juhé-Beaulaton, directrice de recherche, CAK-CNRS-MNHN - La restructuration du Carré Lamarck des plantes ressources au Jardin des plantes du MNHN à partir des plans de travail des jardiniers

Deuxième session : la carte et l’histoire naturelle sous la présidence de Catherine Hofmann, conservatrice, BnF, département des Cartes et plans

14 h Marine Bellégo, maître de conférences, Université Paris 7 - Cartes et plantes : les cartes du jardin botanique de Calcutta au XIXe siècle
14 h 30 Emilie Dreyfus, doctorante, UMR Géographie-cités (Paris 1), groupe E.H.GO - Spectacle zoologique, inventaire de la nature ou encyclopédie naturaliste ? Approche épistémologique de la représentation des animaux sur quelques cartes murales des Amériques (XVIIe-XVIIIe siècles)
15 h 15 Pause - Café
15 h 45 Luc Menapace, conservateur, BnF, département des Sciences et techniques - Naissance et développement de la cartographie thématique naturaliste
16 h 15 Lucas Brunet, chercheur associé, Université de Tampere (Finlande) - Gouverner les écosystèmes. Le projet biopolitique de cartographie des services écosystémiques

17 h Visite et présentation de documents organisées par la Bibliothèque du Muséum d’histoire naturelle Inscription sur place.
18 h 15 Pot de clôture