L'Homme et la mer

Conférence

Plongée dans l’anthropologie maritime, au cœur de l’anthropologie sociale et culturelle.


Assistez à ce cycle de conférences données par Frédérique Chlous, Professeure d’anthropologie sociale, directrice du département Homme et Environnement au Muséum national d'Histoire naturelle.

Jeudi 4 avril : Les questions de l’anthropologie maritime

L’anthropologie maritime est au cœur de l’anthropologie sociale et culturelle qu’il s’agisse des objets, des concepts ou des méthodes. Ce champ disciplinaire intègre l'étude de parenté, de techniques, de cosmogonies, d’ethnoécologie, de politique, de transmission, d’organisation sociale, de genre… Il connaît aujourd’hui un développement stimulant lié d’une part à la volonté de mieux appréhender les relations que les différentes sociétés construisent avec cet environnement, et d’autre part, aux questions très contemporaines de prise en compte des milieux marins dans les politiques nationales et internationales. Les recherches actuelles posent également la question de la spécificité de ce champ disciplinaire et de ses limites s’interrogeant sur les milieux lagunaires, estuariens, fluviaux. L’anthropologie maritime dévoile un monde souvent méconnu par les continentaux.

Jeudi 11 avril : Les milieux marins, des espaces appropriés ?

Les milieux côtiers et marins sont à considérer comme des espaces sociaux. Ils sont le lieu de savoirs et de savoir-faire diversifiés liés à la navigation ou à l’appropriation des ressources qu’il s’agisse de la pêche embarquée, de la pêche à pied ou des pratiques de loisirs. Une toponymie spécifique concernant aussi bien l’espace maritime que les fonds marins existe, elle révèle les relations étroites construites avec ces espaces méconnus pour les terriens. Les milieux marins sont organisés dévoilant ainsi de véritables territoires parfois strictement délimités par des communautés locales ; des règles et normes régissent les pratiques qui s’y exercent. Le développement des aires marines protégées et de la planification en mer montrent que la mer devient un véritable espace politique, plusieurs conceptions des territoires se confrontent alors. Différents exemples issus de la France métropolitaine et de l’Outre-mer seront discutés pour dépasser l’idée d’un espace du vide.

Jeudi 18 avril : Les marquisiens, peuple de l’océan

L’univers marin dans la culture marquisienne est prégnant, qu’il s’agisse des grandes migrations, des techniques de navigation ou de pêche. Les arts, la langue, les techniques médicinales témoignent des multiples relations entre l’homme et la mer.
Le programme de recherche, Patrimoine culturel lié à la mer aux Marquises, co-construit entre le Gestionnaire, la Fédération culturelle et environnementale Motu Haka et les scientifiques avait pour objectifs de développer les connaissances relatives au patrimoine culturel lié au littoral et à la mer aux Marquises et d’élaborer les enjeux de gestion dans une approche résolument participative.
Présentation de ce projet, mené entre 2013 et 2015, et ses résultats.

Grand Amphithéâtre du Muséum - 57 rue Cuvier 75005 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles (300 places)