Un chercheur, un livre - Variations sur l'histoire de l'humanité

Conférence

Présentation de l'ouvrage suivie d'une vente dédicace.


De tout temps, les hommes ont cherché à répondre à la question de leur origine et de leur destinée. Des récits mythologiques à la science-fiction, en passant par la Kabbale et les œuvres de Darwin, Lévi-Strauss, Vercors, Gould, Faulkner… les sources qui éclairent notre vision des origines de l'humanité sont multiples et ne se limitent pas aux travaux scientifiques.

Loin d'être une simple anthologie, cet ouvrage est l'occasion d'un dialogue inédit entre science et littérature, entre textes d'hier et chercheur/es d'aujourd'hui.

Paléontologues, anthropologues et paléoanthropologues, historien/nes et préhistorien/nes, auteurs de science-fiction, toutes et tous ont puisé dans leurs bibliothèques des extraits d'œuvres fondamentales et étonnantes. Ils nous en proposent aujourd'hui des relectures inédites, autant de variations qui retracent et prolongent les plus incroyables manières de raconter l'histoire de l'humanité.

Un dialogue inédit entre science et littérature, textes d'hier et chercheurs d'aujourd'hui, variations sur l'histoire de l'humanité

Présentation de l'ouvrage suivie d'une dédicade.

Avec :
Évelyne Heyer, anthropo-généticienne
Marylène Patou-Mathis, préhistorienne
Brigitte Senut, paléontologue
Modérateur : Jean-Sébastien Steyer, paléontologue
En présence de l'éditeur Raphaël Tomas

Variations sur l'histoire de l'humanité
De : Ada Ackerman, Ugo Bellagamba, José Braga, Claudine Cohen, Laurent Genefort, Évelyne Heyer, Roland Lehoucq, Jean-Loïc Le Quellec, Marie-Christine Maurel, Marylène Patou-Mathis, Brigitte Senut, Jean-Sébastien Steyer, Nicolas Teyssandier, Valéry Zeitoun
Ed. La ville brûle, 188 p., 25 €

Lundi 17 décembre - 18h
Auditorium de la Grande Galerie de l'Évolution - accueil du public dès 17h30 - durée 1h30

 

Variations sur l'histoire de l'humanité - Ed. La ville brûle

 

 


Participants

Évelyne Heyer est professeur d'anthropologie génétique au Muséum national d'Histoire naturelle où elle mène des recherches sur l'évolution génétique et la diversité de notre espèce. Son laboratoire est situé au Musée de l'Homme où elle dirige une équipe de recherche en anthropologie évolutive. Elle mène également des travaux de terrain en Asie Centrale et en Afrique Centrale et a publié plus de 100 articles scientifiques. Par ailleurs, elle s'est fortement impliquée dans le projet de rénovation du Musée de l'Homme (inauguré en 2015) dont elle est le commissaire scientifique général. Elle a été commissaire scientifique de la première grande exposition temporaire du nouveau Musée de l'Homme en 2017 : "Nous et les Autres - Des préjugés au racisme". Médaille de bronze du CRNS en 1999, elle a été nommée Chevalier de l'Ordre National du Mérite en 2010 et Chevalier de la Légion d'Honneur en 2017. Elle est également lauréate du prix Diderot-Curien 2017 récompensant une personnalité pour son investissement dans le champ des cultures scientifique, technique et industrielle. Elle a dirigé l'ouvrage collectif Une belle histoire de l'Homme (Flammarion, 2015), ainsi que le livre Nous et les Autres - Des préjugés au racisme (La Découverte, 2017) avec Carole Reynaud-Paligot.

Marylène Patou-Mathis est directrice de recherche au CNRS, rattachée au département Homme et Environnement du Muséum national d'Histoire naturelle (Paris). Préhistorienne, elle est spécialiste des comportements des hommes préhistoriques, en particulier des Néandertaliens et des premiers hommes modernes en Europe. Elle dirige plusieurs programmes scientifiques nationaux et internationaux. Elle a publié plusieurs ouvrages scientifiques et rédigé plus de 190 articles dans des revues nationales et internationales. À ces activités de recherche, s'ajoutent l'enseignement et l'encadrement de doctorants. Depuis de nombreuses années, elle participe à la diffusion des connaissances en tant que conférencière, commissaire d'expositions (dont Néandertal, l'expo au Musée de l'Homme en 2018) et conseillère de documentaires scientifiques.
Elle a également publié des livres de vulgarisation, notamment : Néandertal de A à Z (Allary, 2018), Histoires de mammouth (Fayard, 2015), Préhistoire de la violence et de la guerre (Odile Jacob, 2013), Le Sauvage et le Préhistorique, miroir de l'homme occidental (Odile Jacob, 2011), Neanderthal, une autre humanité (Perrin, 2010), Mangeurs de viande. De la préhistoire à nos jours (Perrin, 2009).

Brigitte Senut est géologue et paléontologue de formation (Université Paris 6), professeure au Muséum national d'Histoire naturelle, titulaire d'un doctorat de 3e cycle et d'un doctorat d'État en sciences naturelles consacrés aux hominidés anciens, aux grands singes fossiles et à leur locomotion. Elle parcourt l'Afrique à la recherche de fossiles pour comprendre la divergence entre les grands singes et les hommes dans un cadre géologique et environnemental. Elle a participé à de nombreuses découvertes dont Otavipithecus namibiensis (Namibie) ou Orrorin tugenensis (Kenya). Elle travaille sur la désertification de l'Afrique au cours des vingt derniers millions d'années. Ces travaux sont ou ont été menés au sein d'expéditions en Afrique (Ouganda, Kenya, Namibie, Angola, Botswana, Afrique du Sud) qu'elle dirige ou co-dirige. Enfin, elle s'intéresse au rôle des sciences naturalistes dans le développement durable. Auteur de plus de 400 articles scientifiques et de vulgarisation, elle est récipiendaire de plusieurs distinctions : Prix Nathalie Demassieux (Chancellerie des Universités de Paris, 1988), Prix Broca (1988), Médaille de la Fondation Singer-Polignac (1990), Médaille d'argent CNRS (2000), Chevalier dans l'Ordre National du Mérite (2002), Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur (2008), Prix Irène Joliot-Curie-Femme Scientifique de l'année 2008, Médaille Henno Martin de la Geological Society of Namibia (2013).

Jean-Sébastien Steyer est paléontologue au CNRS, affecté au Muséum national d'Histoire naturelle (Paris). Spécialiste de la vie avant les dinosaures, il parcourt le monde à la recherche de fossiles. Ses travaux de recherche ont été plusieurs fois récompensés (Prix Paul Sangnier du Comité national de géologie, Prix Van Straelen de la Société géologique de France). Ce passionné de vulgarisation est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages de référence comme La Terre avant les dinosaures (Belin, 2009), Demain, les Animaux du Futur (Belin, 2015), Les Mondes Perdus (Glénat-Arte, 2016) ou encore Exquise Planète (Odile Jacob, 2014). Chroniqueur dans les prestigieuses revues Pour la Science, Espèces ou encore Bifrost, il préside actuellement avec Yves Coppens le comité scientifique d'un Musée-parc dans l'Allier.


à voir aussi...