La biodiversité façonnée par les humains

Conférence

Accessible aux visiteurs à mobilité réduiteAccessible aux visiteurs aveugles et malvoyantsAccessible aux visiteurs déficients intellectuelsAccessible aux visiteurs sourds et malentendants

Depuis qu’ils existent, les humains ont transformé leur environnement. A la fin des temps glaciaires, il y a plus de 12 000 ans, les derniers chasseurs-cueilleurs ont domestiqué le loup généré de nouvelles lignées de souris.


Certains d’entre eux, depuis peu sédentarisés, ont accumulé des récoltes 4000 ans avant le néolithique et attiré des rongeurs dans leurs hameaux, générant de nouvelles lignées de souris. Au Néolithique, entre le 9e et le 3e millénaire, la naissance de l’agriculture, et de l’élevage, combinée à la croissance démographique et à une nouvelle hiérarchisation des sociétés a fortement impacté les écosystèmes et la biodiversité. Que nous apprend l’archéozoologie sur ces phénomènes et sur leur ampleur par rapport à la crise de biodiversité du XXIe siècle ? Elle nous révèle par exemple que sur des îles comme la Corse ou Chypre, l’installation des premières sociétés néolithiques a entraîné un renouvellement complet de la faune de mammifères, au point que toutes les espèces qui les peuplent actuellement ont été introduites par l’homme durant les 7000 dernières années. La crise de la biodiversité était-elle  déjà engagée à cette époque, ou bien vivons nous aujourd’hui une nouvelle révolution de l’anthropisation, sans commune mesure avec celle du Néolithique ?

 

Retrouvez toutes les conférences du cycle "15 000 ans d'interactions entre l'Homme et l'animal" sur notre chaîne YouTube.


Ils participent à l'événement

  • Jean-Denis Vigne

    Jean-Denis Vigne
    Archéologue des interactions hommes-animaux et de la domestication, Directeur de recherche au CNRS, Directeur général délégué à la recherche, à l’expertise, à la valorisation et à l’enseignement
    Muséum national d'Histoire naturelle


    Agrégé de sciences naturelles, docteur en paléontologie, Jean-Denis Vigne a dirigé des fouilles archéologiques en Corse, en Tunisie et, actuellement, à Chypre. Initiés en France et en Italie, ses travaux l’ont également amené en Iran, en Ouzbékistan et en Chine. Il a publié une vingtaine d’ouvrages ainsi que plus de 400 articles dans des revues scientifiques.


La fiche de l'événement

Thématique scientifique ou vulgarisée

  • Anthropologie culturelle