Homme vêtu de blanc portant de grandes feuilles de palmier en fagot.
Rencontre

[Reporté] Tête-à-tête avec un chercheur : « Façons de vivre oasiennes » avec Vincent Battesti

Événement reporté en 2023

Attention : événement reporté en 2023. L'anthropologue et ethnologue Vincent Battesti nous fait découvrir les façons de vivre dans le désert. 

Le format « Tête-à-tête avec un chercheur » vous offre l’opportunité de rencontrer les équipes de recherche du musée de l'Homme. Chercheurs et chercheuses partagent avec vous certains aspects de leurs recherches dans les espaces permanents du musée à travers les collections exposées.

Vivre dans un désert peut sembler incongru : le désert, avant d’être absence de vie dans un endroit chaud et sec, c’est précisément une absence des humains. Sont-ils absents des déserts du Sahara et d’Arabie ? Pas tout à fait : les humains les habitent, intensément, mais de façons discontinues ou éparses. Établir une communauté humaine fixe dans le désert, c’est inventer un environnement où celle-ci peut vivre et se reproduire, c’est établir une oasis, s’inventer des règles pour faire plus qu’y survivre et… rester en communication avec le monde, toujours.

Vincent Battesti est chercheur au CNRS en anthropologie sociale (en poste au sein de l’UMR 7206 Éco-anthropologie au Musée de l’Homme, Muséum national d’Histoire naturelle, Paris). Ses principales recherches se situent dans le champ de l’ethnoécologie — spécialement sur les écosystèmes oasiens (sur les relations tissées entre la population locale et son environnement, en ce moment dans l'oasis de Siwa, désert libyque égyptien, et l’oasis d’al-'Ulā en Arabie saoudite), il élargit depuis peu cette approche à la Castagniccia en Corse —, le champ de l’anthropologie urbaine (en particulier sur les espaces publics urbains du Caire, en Égypte) — et enfin un nouveau champ, qu’il défriche, celui d’une anthropologie des perceptions sensorielles. Comme ethnologue ou anthropologue, il a vécu de nombreuses années sur le terrain de ses recherches, principalement en Afrique du Nord et au Proche-Orient : Tunisie, Algérie, Maroc, Yémen, Égypte, Soudan... Formé d’abord à l’écologie terrestre, anthropologue au CNRS, il est historiquement lié au Muséum national d’Histoire naturelle, mais a aussi été visiting scholar à New York University et Columbia University à New York. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles qu’il est possible de consulter en accès ouvert sur son site.

Dans la Galerie de l'Homme - Durée : 1 h.
Gratuit pour les visiteurs munis d’un billet d’entrée dans la limite des places disponibles.

Notes de bas de page

    Vous aimerez aussi

    Expositions, animations, visites guidées, conférences ou films… Vous avez le choix entre de multiples activités !