À Brunoy, le Muséum national d’Histoire naturelle s’ancre dans un patrimoine chargé d’histoire. Désormais, un nouveau chapitre est en train de s’écrire…


Le Muséum à Brunoy, un siècle d’histoire

1927 : installation d’équipes de recherche sur le site du Petit Château, maison bourgeoise du XVIIIe siècle, appelée alors « Villa Lionet » du nom de son propriétaire qui a légué son bien au Muséum.

1955 : au sein du Petit Château, création de la Chaire d’Écologie et de Protection de la Nature, qui deviendra le Laboratoire d’Écologie Générale en 1959.

1964 : Acquisition de la « Villa Les sources » ou « Maison Vladeck », aujourd’hui nommée Grand Château.

1971 : Acquisition des terrains dits de « Clairefontaine » pour étendre le Laboratoire d’Écologie Générale.

À partir de 2001 : le Muséum se réorganise en départements. Le Laboratoire d’Écologie Générale se transforme pour donner naissance, à partir de 2011, à différentes unités de recherche travaillant dans les domaines de l’écologie et de la santé.

2020 : Le Muséum, la région Île-de-France, le département de l’Essonne, la Communauté d’agglomération du Val d’Yerres Val de Seine et la ville de Brunoy signent une convention de financement faisant passer la réhabilitation – en projet depuis plusieurs années – dans sa phase de concrétisation. 

La création du pôle d’excellence Biodiversité-Santé (BioDiSan)

Dans le site réhabilité et modernisé, tous les chercheurs du Muséum travailleront dans un seul lieu. Ce décloisonnement des recherches donnera naissance à un pôle d’excellence scientifique « Biodiversité-Santé » unique au Muséum. 

Brunoy aujourd’hui

Le Muséum rassemble, en synergie avec le Centre national de recherche scientifique (CNRS) et l’Office Français de la Biodiversité (OFB), 80 chercheurs travaillant dans les domaines des sciences de la vie, des sciences environnementales et des sciences humaines et sociales. Actuellement, ces équipes travaillent dans des locaux séparés – les Petit et Grand Châteaux.

3 unités de recherche et 1 unité d’expertise environnementale
• UMR 7179 MNHN-CNRS Mécanismes adaptatifs et évolution (MECADEV)
• UMR 7204 MNHN-CNRS Centre d’écologie et de sciences de la conservation (CESCO)
• UMR 7206 MNHN-CNRS Éco-anthropologie (EA)
• UMS 2006 MNHN-CNRS-OFB Patrimoine naturel (Patrinat) en collaboration étroite avec d’autres unités du Muséum, notamment en Île-de-France.

Brunoy demain

Avec la réhabilitation du site, les chercheurs seront réunis un seul bâtiment. Cela représentera la mise en œuvre concrète du pôle Biodiversité-Santé (BioDiSan) dont l’objectif est une meilleure compréhension des changements globaux (environnementaux, sanitaires, sociétaux) :

  • en développant des recherches autour du concept OneHealth (« une santé ») qui fait le lien entre la santé humaine, la santé animale et la santé des écosystèmes
  • en proposant des solutions pour mieux gérer les ressources naturelles, mieux vivre dans un environnement changeant, mieux s’adapter à l’évolution du monde socio-économique
  • en diffusant les connaissances par des enseignements et des formations adaptés

Une nouvelle vie pour le site

Au fil des années, les locaux sont devenus vétustes, énergivores, lourds d’entretien et inadaptés aux usages. Les travaux vont les agrandir, les moderniser et favoriser les coopérations entre équipes.

Un aménagement autour de 2 pôles bordant une vaste zone de réserve écologique :

  • Réhabilitation du Petit Château : création d’espaces modernes de formation et de diffusion des connaissances (accueil des évènements publics, visites scolaires, expositions itinérantes, séminaires…).
  • Construction d’un bâtiment neuf de recherche conforme aux normes environnementales : rassemblement de toutes les équipes de recherche sur 2 700 m2 (surface utile) intégrant : des laboratoires mutualisés, des plateformes et équipements de pointe, des espaces de bureaux, des salles de réunion et de travaux pratiques pouvant accueillir tous les effectifs et les scolaires…

Une nouvelle ouverture vers le territoire

La réhabilitation du site rendra possible la création de nouveaux liens avec les habitants de Brunoy, du Val d’Yerres Val de Seine et de tout le département de l’Essonne. Des animations seront ainsi régulièrement organisées.

  • Avec le public : lors d’événement festifs comme la Fête de la Science ou les Journées européennes du Patrimoine
  • Avec les scolaires : lors de visites et des animations organisées pour les écoles, collèges et lycées des alentours
  • Avec les acteurs socio-économique : via l’organisation de séminaires dans les locaux du Petit Château rénové

L’ancrage du Muséum au cœur de l’Essonne est riche de perspectives, tant le département est tourné vers la science et l’innovation. Le Pôle Biodiversité-Santé qui verra le jour à Brunoy pourrait ainsi constituer le troisième pôle d’excellence scientifique du département, avec Paris-Saclay et le Genopole d’Évry. 15 % du potentiel des activités de recherche et de développement en France se trouvent en Essonne, grâce à ses infrastructures scientifiques de premier plan.

Le projet et ses partenaires

La réhabilitation du site de Brunoy est un projet collectif qui mobilise le Muséum, la région Île-de-France, le département de l’Essonne, la communauté d’agglomération du Val d’Yerres Val de Seine et la ville de Brunoy.