Photo d'une plaine en Afrique du Sud, le « Cradle of Humankind », où a été trouvé le fossile Stw 53

Quand les humains ont-ils quitté l’Afrique et pourquoi ? 

Les premiers représentants du genre Homo quittent l’Afrique il y a plus de deux millions d’années. Pour Homo sapiens, c’était entre 150 000 et 100 000 ans en arrière. Différentes raisons à cela : une curiosité à explorer le monde et la nécessité de trouver de quoi s’alimenter.

Les départs successifs hors de l'Afrique

Les premiers homininés quittent l’Afrique entre 2,5 et 2 millions d’années. C’est à cette période que les Hommes entament les premières migrations « Out of Africa », elles auront cours de manière continue pendant des centaines de milliers d’années.

On ne peut pas déterminer avec certitude qui d’Homo habilis ou d’Homo erectus est le premier à avoir traversé cette frontière alors virtuelle. On retrouve des humains apparentés à Homo erectus en Géorgie et en Indonésie autour de 1,8 million d’années. Pour Homo sapiens, lui aussi né en Afrique, son départ du continent africain a lieu entre 150 000 et 100 000 ans.

Pourquoi les humains ont-ils voyagé ?

Chasseurs-cueilleurs nomades en Afrique centrale

Chasseurs-cueilleurs nomades en Afrique centrale

© MNHN

Ces migrants de l’époque n’ont pas conscience d’habiter un continent et d’en sortir. Les Hommes chasseurs-cueilleurs se déplacent au gré des variations climatiques, en suivant les troupeaux de gibier, et s’éloignent progressivement de leurs contrées d’origine. En dehors de ces nécessités vitales, la curiosité, une qualité particulièrement humaine, nous a toujours poussé à dépasser nos horizons.

Article revu en 2023. Remerciements à Antoine Balzeau, Directeur de Recherche au Muséum d’histoire naturelle (UMR 7194, Histoire naturelle de l’Homme préhistorique)

    Quoi de neuf au muséum ?
    La carrière de talc de Luzenac
    Retrouvez nos actualités et nos dossiers thématiques pour mieux comprendre l'humain et la nature.