Définition

Qu'est-ce qu'un relevé préhistorique ?

Un relevé d’art préhistorique est la reproduction documentaire d’une œuvre pariétale ou rupestre. Il permet de conserver la mémoire de réalisations plurimillénaires, dont certaines sont aujourd’hui dégradées ou inaccessibles. Il est aussi à la base du travail d’analyse des scientifiques.

Mémoire des premières découvertes

Peintures sur toile ou sur papier, dessins relevés à même la paroi, moulages, photographies ; les premières reproductions d’art préhistorique datent des missions du début du 20e siècle et correspondent aux débuts de l’étude de la Préhistoire à l’échelle mondiale. On les doit au travail de pionniers comme l’abbé Breuil, « pape de la préhistoire », ou Leo Frobenius, ethnologue allemand, et de leurs équipes.

Multipliant les expéditions internationales à la recherche des origines de l’humanité, ceux-ci découvrent les œuvres fascinantes réalisées par nos lointains ancêtres au cœur des grottes et dans des abris sous roche (art pariétal) ou à même des parois extérieures (art rupestre). Les relevés qu’ils en ramènent alimentent l’engouement pour la préhistoire – véritable « préhistomania » – qui se développe au même moment parmi les scientifiques, les artistes et une partie de la population.

Précieux témoignages

Grands éléphants, animaux et hommes peints

Grands éléphants, animaux et hommes peints, Relevé de J. Lutz, Zimbabwe, 1929 - ©Institut Frobenius, Francfort-sur-le-Main

© MNHN - V. Ducard

Assimilables à de véritables œuvres d’art, des relevés d’art préhistoriques ont été exposés dans les musées dès les retours des premières missions. Ils ont ainsi permis la diffusion d’un art plurimillénaire au plus grand nombre et inspiré les artistes du 20e siècle, parmi lesquels Klee ou Pollock.

En rendant compte de l’état d’une œuvre à un moment donné mais aussi de son environnement, notamment de son support géologique, les relevés s’imposent aussi comme des documents d’archives indispensables au travail d’analyse des préhistoriens. Ces images, peintures, gravures ou sculptures, relevées sur les terrains du monde entier, permettent enfin aux chercheurs d’étudier un site sans craindre de dégrader les œuvres originales. Ou également de poursuivre les études lorsqu’il n’est pas possible de retourner sur de lointains terrains, parfois situés dans des régions à risque.

Relever hier, relever aujourd’hui

Henri Lhote dans l'abri du Grand Dieu de Séfar

Henri Lhote dans l'abri du Grand Dieu de Séfar, expédition Lhote, Tassili n'Ajjer, Algérie, 1956-57

© MNHN - Labo Préhistoire

Trésors inestimables, les relevés d’hier donnent accès à des réalisations devenues inaccessibles par souci de protection, comme celles de la grotte de Lascaux. Ils peuvent aussi être la seule trace qui subsiste d’œuvres endommagées, comme les retranscriptions réalisées par Henri Lhote dans le Tassili n’Ajjer en Algérie de dessins désormais effacés par le temps, voire parfois, hélas, par le travail de ces mêmes équipes au contact de la paroi. En effet, le précieux travail des releveurs pionniers a pu avoir des répercussions négatives sur certaines œuvres. Ainsi, il n’était pas rare de mouiller des peintures pour mieux les faire ressortir ou bien de fixer des papiers de décalque avec des boulettes d’argile… laissant des traces impossibles à effacer ensuite.

Les techniques de transposition ont depuis évolué : on privilégie aujourd’hui le travail à distance, par exemple le décalque sur photographie projetée. Les protocoles bénéficient aussi des avancées de la technologie, notamment avec le procédé de photogrammétrie qui permet des enregistrements en trois dimensions. Surtout, relever est plus que jamais un travail collectif. Archéologues, préhistoriens spécialistes de l’image, photographes, dessinateurs et géomorphologues : il s’agit désormais de constituer un riche dossier documentaire qui fait appel aux compétences d’une équipe transdisciplinaire.

Article rédigé en décembre 2023. Remerciements à Éric Robert, préhistorien et maître de conférences (UMR HNHP - NOMADE du Muséum national d'Histoire naturelle), pour sa relecture.

    Aller plus loin
    Quoi de neuf au muséum ?
    Retrouvez nos actualités et nos dossiers thématiques pour mieux comprendre l'humain et la nature.